Les Palestiniens « ne veulent pas abandonner leur misère », dit un historien israélien

1
400
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les dirigeants palestiniens devraient adhérer au plan de développement économique américain et s’inquiéter de leur statut politique plus tard, a déclaré l’historien Gadi Taub,  de l’Université hébraïque de Jérusalem, à I24

Les Palestiniens ont tort de rejeter le projet de 50 milliards de dollars américains destiné à la reconstruction de l’économie palestinienne. Le conseiller et gendre Jared Kushner a déclaré que c’était une condition préalable à la paix dans la région, a déclaré Taub. 

« C’est cinq fois plus que ce qu’il a fallu pour reconstruire le Japon après la Seconde Guerre mondiale », a-t-il déclaré. « S’ils cessent de verser de l’argent dans des tunnels terroristes et dans la corruption, ils peuvent avoir Singapour à Gaza. »

Taub a affirmé que, malgré ce qu’ils disent, les Palestiniens ne sont pas vraiment intéressés par un Etat. « Je pense qu’ils ne sont pas complètement honnêtes à ce sujet parce que dans notre monde de kitsch moral, où le fait d’être victime est une justification morale de tout, je pense que l’un des atouts que les Palestiniens ne veulent pas abandonner est leur misère », a-t-il déclaré. « Ils ont un leadership qui les maintient dans un état de victimisation perpétuelle. »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]
infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

1 COMMENT

  1. Les « palestiniens » sont comme les allemands d’avant 1939: leur dirigeants leur ont tellement menti et remonté contre Israël, que leur suicide est préférable au tout compromis.
    Dans ces cas la seule une solution radicale pourra être envisagée et notre cher ministre regretté et assassiné lâchement (Rehavam Zeevi Z »al) en avait donné les directives par le transfert de masse qui sera certainement « LA solution » au problème palestino-israelien.