Les médias turcs ont publié des photos de 15 « agents du Mossad »

0
228
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En Turquie, le scandale de l’arrestation de 15 personnes accusées de collaboration avec le Mossad et d’espionnage des Palestiniens du pays en échange de milliers d’euros ne s’apaise pas. La presse a publié des photographies des personnes arrêtées et leur « liste de fonctions officielles ». Parmi les personnes arrêtées, au moins une aurait détenu un passeport israélien.

Il a été rapporté la semaine dernière qu’une opération secrète de l’Organisation nationale du renseignement (MIT) de Turquie, à laquelle ont participé environ 200 agents de contre-espionnage et de renseignement, a arrêté des citoyens arabes turcs et étrangers qui, selon les médias, sont membres d’un réseau de renseignement, financé par Israël.

🔳 ANNONCE 🔳

Aujourd’hui, le journal turc Sabah a publié des photos des 15 personnes arrêtées, qui sont créditées d’avoir des liens avec les services secrets israéliens pendant 3 ans, et a même publié une liste des missions d’espionnage et le montant des honoraires qu’elles effectuent. Les agents d’origine arabe ont reçu des redevances en échange d’informations fournies sur les dissidents palestiniens en Turquie, ainsi que sur les étudiants palestiniens dont la future profession est liée au travail dans l’industrie de la défense et les industries connexes. De plus, les « clients » étaient intéressés par des informations sur diverses organisations non gouvernementales palestiniennes en Turquie.

Selon la partie turque, les « agents » étaient répartis en 5 cellules, coordonnées par M.AS, un étudiant en médecine de Konya, qui est en contact direct avec le chef du Mossad, qu’il a personnellement rencontré à l’étranger. Selon les médias, le Mossad a payé ses réunions en territoire neutre dans les pays européens, a assuré des visas rapides et fourni des comptes dans ProtonMail, un service de messagerie pour l’envoi de messages cryptés.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Le deuxième nom le plus important était Y.S., le courrier qui recevait de l’argent de la direction du Mossad et le livrait au réseau de l’informateur. Outre lui, il y avait plusieurs autres courriers qui livraient des « salaires » aux espions. Le paiement a été effectué aussi bien en espèces qu’en espèces : bitcoins et virements WesternUnion et Moneygram.

Le plus expérimenté de l’équipe était le RAA, un coursier et un espion associé au Mossad depuis les années 2000, recevant 400 $ pour chaque réunion au consulat général d’Israël à Istanbul. Il a également tenu des réunions avec les dirigeants israéliens en Israël et à Zagreb en Croatie.

🔳 ANNONCE 🔳

Il est prévu qu’à l’issue des interrogatoires, des actes d’accusation seront dressés contre toutes les personnes arrêtées.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦