Le Hamas prévient qu’Israël « supportera les conséquences » de la fermeture de la zone de pêche de Gaza

0
292
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le groupe terroriste du Hamas a réagi avec fureur lundi à la fermeture totale par Israël de la zone de pêche de Gaza en réponse à la poursuite des tirs de roquettes depuis la bande, affirmant qu’il n’accepterait pas les restrictions et que la politique aurait de graves répercussions.

« Israël en supportera les conséquences », a déclaré le Hamas, selon le site d’information Ynet. «La fermeture de la bande de Gaza aux pêcheurs est une violation flagrante de leurs droits et constitue une forme d’agression continue contre notre peuple. La politique agressive d’Israël envers le peuple palestinien ne brisera pas son esprit ferme, n’affaiblira pas son poing ou ne limitera pas sa détermination.

🔳 ANNONCE 🔳

« Nous n’accepterons pas de mesures restrictives et de pression sur le peuple palestinien, et Israël supportera les conséquences de son comportement agressif », a déclaré le groupe terroriste.

La pêche est une source majeure de revenus pour l’enclave, mais la taille de la zone de pêche a varié, Israël augmentant et abaissant la limite ces dernières années pour tenter de faire pression sur le Hamas, le dirigeant de facto de la bande.

Elle a été fixée à 20 milles marins par les accords de paix d’Oslo dans les années 1990 avant d’être réduite à six milles sous le blocus conjoint israélo-égyptien imposé après que le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza lors d’un violent coup d’État contre l’Autorité palestinienne contrôlée par le Fatah en 2007.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

En outre, des sources du Hamas ont été citées lundi par le quotidien libanais Al-Akhbar, largement considéré comme un porte-parole du groupe terroriste du Hezbollah, disant que des médiateurs égyptiens et des Nations Unies avaient été informés que le Hamas s’opposait à une trêve avec Israël. La politique israélienne contre les Palestiniens a duré, ils se sont poursuivis à Jérusalem, et que l’annulation éventuelle des élections de l’Autorité palestinienne le 22 mai entraînerait une escalade de la violence à Jérusalem, en Cisjordanie et à Gaza.

On s’attend à ce que les Palestiniens retardent leurs premières élections nationales dans 15 ans parce qu’Israël interdit aux résidents de Jérusalem-Est de voter là où ils résident. Israël considère Jérusalem comme sa capitale indivise et y interdit toute activité de l’Autorité palestinienne, tandis que les Palestiniens veulent que Jérusalem-Est soit la capitale d’un futur État.

🔳 ANNONCE 🔳

Des groupes terroristes palestiniens ont déclaré que les attaques à la roquette de ces derniers jours répondaient aux troubles en cours à Jérusalem, où des résidents arabes ont manifesté pendant plusieurs jours contre les restrictions du ramadan de se rassembler près de la porte de Damas à Jérusalem. La police a levé ces restrictions dimanche soir.

Pourtant, des terroristes dans la bande de Gaza ont tiré cinq roquettes sur le sud d’Israël pendant la nuit, conduisant à la fermeture totale de la zone de pêche de Gaza lundi matin, interdisant aux Palestiniens de naviguer au large des côtes de l’enclave assiégée.

C’était la troisième nuit consécutive d’attaques à la roquette depuis Gaza, soulevant le spectre d’un conflit plus large dans la région agitée et entre Israël et les Palestiniens en général.

La fermeture de la zone de pêche semblait être la seule riposte d’Israël aux attaques à la roquette, et les Forces de défense israéliennes se sont abstenues de mener des frappes aériennes contre le groupe terroriste du Hamas dans la bande de Gaza, leur réponse habituelle aux tirs de roquettes.

Les lancements de dimanche soir ont commencé à 22 h 45, avec une roquette frappant un champ ouvert près de la frontière de Gaza, sans déclencher d’alarmes dans les zones peuplées. Environ une heure plus tard, une deuxième roquette a été tirée sur le sud d’Israël, mais elle n’a pas réussi à franchir la frontière et a atterri dans la bande de Gaza, selon l’armée.

🟦 ANNONCE 🟦


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦