Un projet de loi californien garantira le droit d’accrocher des mezuzahs

0
117

Un projet de loi visant à garantir le droit des Californiens de suspendre des mezuzahs à leurs cadres de porte est en cours d’adoption par la législature de cet État et se dirige vers le bureau du gouverneur Gavin Newsom.

Le SB 652 interdit aux propriétaires et aux associations de copropriétaires d’interdire «l’affichage d’objets religieux d’une certaine taille sur les portes et les encadrements de portes. Le projet de loi, connu sous le nom de «projet de loi sur la mezouza» – bien qu’il bénéficie également du soutien d’organisations laïques, ainsi que de groupes catholiques et hindous – fait suite à des plaintes de locataires juifs et de copropriétaires à qui il a été ordonné de retirer leurs mezouza à cause d’un immeuble ou la politique de complexe d’appartement.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le projet de loi est en train de traverser la maison d’État de Sacramento, où il a été adopté par l’Assemblée 72-0 le 8 juillet, après avoir été approuvé par le Sénat le 6 mai.

Le projet de loi bénéficie du ferme soutien de la Ligue anti-diffamation, qui a envoyé le mois dernier une lettre de soutien au président de la Commission du pouvoir judiciaire de l’Assemblée, le représentant Mark Stone.

«Depuis des millénaires, les Juifs placent des mezuzahs sur les encadrements des portes de leurs maisons, conformément à une obligation religieuse enracinée dans la Torah», indique la lettre signée par la Directrice législative de l’ADL, basée à San Francisco, Nancy Appel.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

«Afficher une mezouza n’est pas un choix décoratif pour les Juifs», a écrit Appel, «ni même un choix de quelque nature que ce soit».