Regev a présenté une réforme des transports publics : qui voyagera gratuitement et qui paiera plus ?

0
410
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La ministre des Transports, Miri Regev, a présenté les principaux points de sa réforme des transports publics. Selon le plan, les jeunes de 18 à 26 ans bénéficieront d’une réduction significative de 33 % ; Les anciens combattants bénéficieront de la gratuité des voyages à partir du moment de leur libération et les femmes à partir de 62 ans et les hommes à partir de 67 ans voyageront gratuitement et les résidents de la périphérie (JG et socio-économiques selon la définition CBS) recevront 50% de réduction sur les transports en commun.

“Ce n’est un secret pour personne que j’étais opposée dès le premier jour à la réforme introduite par mon prédécesseur – une réforme ratée appelée “une voie égale” – qui est tout sauf une voie égale”, a déclaré Regev au début de son propos.

“Elle n’est pas égalitaire et ce ne sera pas dans mon mandat. Je l’ai toujours dit – nous veillerons à ce que les transports publics soient disponibles pour tous les citoyens de l’État d’Israël et certainement pas que la périphérie financera ni ne subventionnera le centre du pays. »

50 % de rabais pour les résidents de la périphérie

La ministre des Transports a consacré une partie importante de son allocution aux avantages qu’elle prône pour les résidents de la périphérie, tant sur le plan géographique que socio-économique. Selon le plan, les localités classées 1 à 5 selon les définitions de la CBS bénéficieront d’une réduction de 50 % lorsqu’elles voyageront en transports en commun.

“Les banlieues sont tenues d’acheter une voiture, de payer l’essence et également de payer sur la route 6, ce qui est impossible, ” a déclaré Regev. “Je veux les encourager à utiliser les transports en commun. Les résidents du sud de Tel Aviv, Lod, Ramla, Bnei Brak qui sont considérés comme des villes dans le centre bénéficient également d’une réduction. Ils sont proches du centre, mais sur le plan socio-économique, ils ont besoin d’aide.”

Parmi les principales villes présentées par Regev sous la définition de périphérie figuraient : Jérusalem, Beersheba, Bnei Barak, Lod, Ashkelon, Beit Shemesh, Modi’in Illit, Ramla, Ashdod, Meta Binyamin, Rahat, Nahariya, Kiryat Gat, Eilat, Beit R. Illit, Nazareth, Bat Yam et Acre.

Regev a également annoncé que les personnes handicapées et les personnes ayant droit à l’assurance sociale bénéficieront d’une réduction de 50 % sur un abonnement mensuel gratuit en plus des 50 % qu’elles reçoivent actuellement sur la valeur cumulée uniquement. Une autre section présentée par Regev comprend une remise sur un abonnement mensuel gratuit combiné, sur 75 km. Actuellement, le tarif est de 610 NIS et avec la mise en œuvre de la réforme, il sera de 500 NIS.

Le coût des embouteillages pour l’économie : 35 milliards de shekels par an
, selon les données présentées par Regev et le ministère des Transports, les embouteillages coûtent à l’économie israélienne environ 35 milliards de shekels par an et la pollution de l’air coûte encore 7 milliards de shekels par an. Selon elle, “d’ici 2030, le coût des embouteillages coûtera à l’économie israélienne 70 milliards de shekels par an – c’est une réalité avec laquelle nous ne pouvons pas nous permettre de vivre, et nous, en tant que gouvernement, devons fournir une solution globale .”

Regev a ajouté que “nous donnerons des incitations qui, en fin de compte, encourageront les citoyens à utiliser les transports en commun. Lorsqu’un citoyen se tient à la gare et que le bus ne s’arrête pas parce qu’il est plein – c’est une réalité impossible et, en tant que pays, voulons-nous encourager les transports en commun et, d’autre part, nous ne sommes-nous pas prêts à mettre de l’argent ? Et je dis clairement et vivement aussi aux responsables des finances, ceux qui veulent encourager les transports en commun devraient y mettre de l’argent et cet argent reviendra dans l’économie en tant qu’investissement.”

Dans ses mots, Regev a également évoqué le statut du chauffeur et a appelé à une augmentation du salaire du chauffeur de bus et à une amélioration des conditions, des heures de repos, des postes de ravitaillement et à la gestion des problèmes de violence, y compris la sécurité.

L’organisation des chauffeurs de bus de la Histadrut nationale a commenté la réforme prévue promue par la ministre des Transports Regev : “Nous félicitons la ministre Regev pour la réforme qu’elle promeut. C’est la première étape sur la voie de la création de transports publics bon marché, fiables et efficaces. Cette étape, associée à l’amélioration du statut du conducteur, augmentera l’utilisation des transports en commun et contribuera à réduire les embouteillages. Nous continuerons à travailler pour permettre également aux conducteurs des trajets gratuits.

L’ancienne ministre des transports Merav Michaeli a réagit : « Non professionnel, et surtout elle présente des gros titres au public sans aucun fondement » dans l’association « 15 Minutes », elle réagit à la réforme tarifaire de Regev : « 50% de remise pour les habitants de la périphérie c’est important, mais quand il n’y a pas de bons transports en commun dans la périphérie – il oblige encore ses habitants à posséder une voiture. Il a déjà été prouvé qu’au final, ce qui amènera les gens à passer de la voiture aux transports en commun, ce n’est pas le prix – mais la qualité du service et du confort – et c’est grâce aux ressources et à l’infrastructure.

Au lieu de se concentrer sur le prix, Regev devrait agir pour améliorer les transports en commun, accélérer les projets phares nationaux, paver davantage d’autoroutes, résoudre le problème du manque de chauffeurs (et élever le statut du chauffeur) et ainsi augmenter la fréquence. Fournissez-leurs plus d’infrastructures et de ressources – pour le moment, c’est exactement le contraire, vous ne faites que leur prendre et blesser les passagers en même temps, et c’est là le vrai problème.”

Nous ajouterons que présenter une réforme sans aucune approbation budgétaire du Trésor, sans aucune coordination avec les autorités, juste pour “montrer” qu’elles le font, est tout simplement non professionnel, et surtout présente des gros titres au public sans aucune justification.”
Les soldes folles continuent sur Aliexpress ! Dans le cadre de la vente, il y aura une baisse de prix sur une grande variété de produits Et les coupons sont particulièrement intéressants !! La liste des coupons contre une variété de produits :
  • 🛒 3$ de rabais sur les achats de plus de 29$ : Code promo OUTDOOR3
  • 🛒 8$ de rabais sur les achats de plus de 69$ : Code promo OUTDOOR8
  • 🛒 20$ de rabais sur les achats de plus de 169$ : Le code promo est OUTDOOR20
  • 🛒 30$ de rabais sur les achats de plus de 239$ : Le code promo est OUTDOOR30
  • 🛒 50$ de rabais sur les achats de plus de 369$ : Le code promo est OUTDOOR50
Allez sur la page de vente ici : https://s.click.aliexpress.com/e/_Dk87Pwp

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !