Pourquoi Israël a attendu jusqu’à maintenant pour révéler ses drones armés ?

0
241
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pourquoi les drones israéliens sont-ils controversés ?
Tout cela indique un double standard concernant Israël. Il était considéré comme «controversé» que l’État juif puisse utiliser des drones armés, alors que pratiquement tous les autres pays du Moyen-Orient les utilisent.

Pourquoi était-il controversé pour Israël de vendre des drones armés – ou des drones qui pourraient être armés plus tard par le client – ​​alors que la Turquie, membre de l’OTAN, pourrait se vanter ouvertement de ses frappes de drones ciblées ?

Pourquoi était-il controversé que Jérusalem utilise des drones à Gaza, mais quand Ankara a commis des assassinats ciblés en Irak et en Syrie, l’ONU et les groupes de défense des droits de l’homme sont restés silencieux ?

Une partie de l’histoire est un accident de l’histoire. Israël a été un pionnier des drones. Dans les années 1970, alors qu’Israël se remettait encore de ses pertes lors de la guerre du Yom Kippour en 1973, il est devenu clair que risquer des pilotes israéliens contre les défenses aériennes syriennes ou égyptiennes n’était pas une perspective que l’armée voulait à nouveau affronter.

Comment Israël pourrait-il surveiller où des batteries mobiles de missiles sol-air (SAM) pourraient être déployées ?

Une réponse est venue sous la forme d’utilisation de véhicules télépilotés (RPV), qui ont ensuite été connus sous le nom de drones ou de systèmes aériens sans pilote (UAV). Au départ, ces véhicules étaient simples et avaient été utilisés par les États-Unis dans le passé. Mais ces machines manquaient de nombreuses technologies dont Israël avait besoin. Certains d’entre eux ne faisaient que voler des drones cibles, utilisés pour être sacrifiés lors d’exercices. Israël, et en particulier Israel Aerospace Industries, a été le pionnier de l’utilisation des drones. Mais ils ont été utilisés pour la surveillance, pour rapporter des renseignements en temps réel sur les défenses aériennes syriennes dans des endroits comme le Liban. Dans les années 1980, Israël avait fait la paix avec l’Égypte et la menace de défense aérienne évoluait.

Les États-Unis, impressionnés par les premières capacités des drones israéliens, ont acquis la technologie. Un inventeur israélien qui avait déménagé aux États-Unis était derrière le drone qui est finalement devenu le Predator américain. À la fin des années 1990, Washington réfléchissait à la manière d’armer le Predator et s’il pouvait être utilisé contre Al-Qaïda.

Un article du Bard College Center for the Study of the Drone note qu’Israël a également été le pionnier de ce qu’on appelle les « munitions vagabondes » ou drones kamikazes. « Les premières munitions de vagabondage comme la Harpy des industries aérospatiales d’Israël, qui a été dévoilée au début des années 1990, étaient destinées à être utilisées contre des installations radar ou des lanceurs de missiles mobiles », a-t-il déclaré.

« Aujourd’hui, de nombreuses munitions vagabondes sont commercialisées pour l’infanterie car elles offrent aux forces terrestres une plus grande précision que, par exemple, un mortier. Contrairement à d’autres types de drones de taille et de poids équivalents, une munition vagabonde n’est pas destinée à être récupérée une fois la mission terminée. Une fois armées et aéroportées, les munitions qui traînent, également appelées « drones suicides », sont censées exploser à l’impact. »



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !