Le tribunal britannique a ordonné au souverain de Dubaï de verser une somme record à son ex-femme et à leurs deux enfants

0
269
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La Cour suprême de Londres a décidé mardi que le souverain de Dubaï, le cheikh Muhammad bin Rashid al-Maktoum, paierait 554 millions de livres sterling (733 millions de dollars) pour régler un différend avec son ex-femme, la princesse Chaya Binat al-Hussein, sur garde avec leurs deux enfants, une somme record en Grande-Bretagne .

La majeure partie de ce montant va à une princesse vivante, la demi-sœur du roi de Jordanie Abdallah II, et aux deux enfants, pour assurer leurs moyens de subsistance à vie et pour compenser les « risques importants posés par le cheikh Muhammad lui-même », selon l’agence.

🔳 ANNONCE 🔳

« On estime qu’il s’agit du montant le plus élevé pour un règlement de divorce fixé par un tribunal anglais », précise l’AFP.

Le juge Philip Moore a décidé que le cheikh Muhammad devrait payer à son ex-femme, la princesse Chaya Binat al-Hussein, 251,5 millions de livres sterling et une caution de 290 millions de livres sterling pour couvrir les frais de garde d’enfants et sécuriser leur processus de récupération après une bataille pour la garde.

Le juge a déclaré : « Elle ne demande pas de récompense pour elle-même, mais une assurance et une compensation pour ses biens perdus à la suite de la séparation d’avec son mari.

Haya a fui au Royaume-Uni en avril 2019 avec ses deux enfants. Depuis lors, elle a été impliquée dans une série d’audiences liées à la garde, et les frais ont jusqu’à présent atteint plus de 70 millions de livres sterling, selon le  Guardian  .

.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !