La police palestinienne interdit toutes les activités d’un groupe de défense des droits des homosexuels : Le groupe accuse Israël !

0
83

Al Qaws est un groupe de défense des droits des homosexuels qui est censé être basé dans les territoires palestiniens, mais qui en fait met en scène tous ses événements en Israël, où il est autorisé à les organiser sans objection. 

Ils ne tenteraient même pas  d’organiser un rassemblement à Naplouse…

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La police palestinienne a déclaré qu’elle ne permettrait jamais de tels événements. 

Le porte-parole de la police, le colonel Louay Arzaiqat, a écrit sur son compte Facebook que de telles activités sont « considérées comme un coup porté aux idéaux et aux valeurs de la société palestinienne que notre peuple a maintenus à travers l’histoire ». 

Arzaiqat a souligné qu’il existait « des parties suspectes qui tentent de créer la sédition et de nuire à la paix civile de la société palestinienne ».

Il a dit que la police arrêterait et travaillerait pour poursuivre en justice les responsables de tout rassemblement organisé par Al Qaws à Naplouse. 

Il a appelé les citoyens à signaler toute personne soupçonnée d’essayer de créer un événement favorable aux homosexuels dans les zones administrées par l’Autorité palestinienne. 

Al Qaws a répondu: « La déclaration de la police palestinienne sur la prévention des activités d’Al Qaws en Cisjordanie est très regrettable … Al-Qaws est une organisation palestinienne active depuis 2001 dans toutes les parties de la Palestine occupée ( dans les zones occupées à 1948 et 1967) et réalise des programmes éducatifs et professionnels sur le pluralisme sexuel avec des dizaines d’organisations de la société civile palestinienne … La police, ainsi que toutes les autorités, doivent se concentrer sur l’occupation et s’attaquer à ce problème et d’autres formes de violence qui minent les valeurs et le tissu sensible de notre société, plutôt que de poursuivre nos militants … « . 

Je ne pense pas que Rashida Tlaib ou Ilhan Omar, ces chouchous de gauche, dénonceront jamais la position anti-gay des responsables palestiniens: au mieux, si elles sont confrontées, elles accuseront Israël, tout comme le fait Al Qaws lui-même.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !