La lutte d’Ali devenu Eli pour reconnaître le viol qu’il a subi au sein de sa famille arabe

0
822
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Plus de vingt ans se sont écoulés depuis le traumatisme que j’ai subi, que son oncle l’a agressé sexuellement alors qu’il était enfant. Aujourd’hui encore, il lutte pour reconnaître sa souffrance et pour faire punir cet oncle. Il pose courageusement devant les caméras et révèle le lien du silence qui existe dans la société arabe autour des abus sexuels au sein de la famille.

« J’en ai marre de m’en prendre à moi, c’est lourd pour moi. Je veux faire sortir cette souffrance » : ces mots d’Ali, 32 ans, qui vit à Tel-Aviv, expliquent le processus qu’il a traversé. Il a grandi dans une maison très pauvre du village de Ba’ana, et son enfance s’est terminée à l’âge de sept ans, à cause d’un homme qui l’a marqué dans le corps et dans son âme.

Ali a été violé par un parent, alors qu’il n’avait que sept ans. Dans le but de briser le lien du silence autour des agressions sexuelles dans la société arabe, Ali a décidé de parler de l’affaire. « Avant le viol, j’étais un enfant plutôt calme, heureux et bien-aimé », a-t-il déclaré. « Après le viol, je suis devenu un enfant misérable, triste, très solitaire, boycotté par la famille – parce que je suis allé révéler le secret de la famille. »

Il y a quatre ans, il est allé à la police et a dit ce que toute sa famille savait. « Il n’y a pas un seul enfant dans mon enfance dont je sache qu’il a été blessé par le même oncle et que sa vie n’a pas été détruite », a-t-il déclaré. « C’est un homme dangereux et sanguinaire qui a vécu 25 ans libre et personne dans le village ne le sait. »

Dans un article diffusé dans le supplément « Voice of Israel » dans le journal du soir, Ali a parlé de son déménagement à Tel-Aviv, de la vie dans la rue, de la toxicomanie et de la réadaptation. Aujourd’hui, il se fait appeler Eli et vit fièrement à Tel-Aviv. « La vérité ne restera jamais dans le coma. La vérité sort juste un jour dans le monde. »

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !