Haïfa : Un homme de 69 ans a kidnappé une femme et l’a forcée à commettre un braquage dans une banque

0
528
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Moshe Shoval, un habitant de Haïfa âgé de 69 ans, a été accusé aujourd’hui (jeudi) d’ avoir enlevé un employé d’une succursale de la banque Mizrahi Tefahot dans le quartier Hadar de la ville, de l’avoir fait chanter et de l’obliger à tenter de cambrioler une banque avec une accusation fictive. Shoval est accusé d’enlèvement, d’extorsion, de tentative de vol, d’agression, de contrefaçon, d’infractions sexuelles et plus encore. L’incident, qui a eu lieu le mois dernier, s’est terminé sans faire de victimes. Le directeur de succursale a neutralisé l’employé et a appelé la police.

L’acte d’accusation déposé devant le tribunal de district de Haïfa décrit que Shoval a acquis la confiance de l’employé lorsqu’il s’est présenté comme un employé responsable de la sécurité à la banque et a demandé de mener une enquête sur une tentative de vol qui a eu lieu sur les lieux. L’acte d’accusation complet est interdit de publication.

🔳 ANNONCE 🔳

Selon l’acte d’accusation, début septembre, Shoval a falsifié un certificat d’un enquêteur privé au nom de la banque, est arrivé au domicile d’une employé et lui a demandé de l’accompagner dans un établissement secret dans le but d’enquêter sur le détournement de fonds de la banque. L’employé accepta et monta dans sa voiture. La défenderesse a voyagé avec le greffier et en chemin, elle s’est même couverte les yeux avec un masque en tissu et a affirmé qu’elle n’était pas autorisée à savoir où se trouvait l’établissement.

L’accusé est entré dans un entrepôt loué, a assis la femme sur une chaise avec les yeux couverts, et après un certain temps l’a attaquée avec un teaser électrique, il lui a attaché les deux mains avec des menottes aux poignées de la chaise et a collé du cellophane à sa bouche. À ce stade, il lui a affirmé qu’il faisait partie d’un gang de quatre personnes qui commettaient des vols dans le pays et lui a dit qu’à travers eux, ils avaient l’intention de commettre un autre vol à la banque. Shoval a expliqué comment le vol serait effectué et lui a dit quoi faire tout en la menaçant. Il a ensuite attaché une charge factice à son abdomen.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Au bout de trois heures, le prévenu a emmené la jeune femme à la succursale de la banque où elle travaillait, la menaçant qu’il porterait atteinte à sa vie privée et causerait sa mort en la faisant exploser car elle portait une ceinture « explosive » si elle ne cambriolait pas la banque conformément à ses instructions. Il l’a attendue à la banque, a donné un téléphone portable à l’employé et l’a laissé connecté afin qu’elle puisse le transmettre au directeur de la banque. L’employé est entré dans la banque et a remis le téléphone portable au directeur. Le défendeur a exigé 3 millions de shekels lors d’une conversation avec lui et a menacé que s’il ne remettait pas la somme d’argent demandée en quelques minutes, il la ferait exploser avec deux autres charges placées dans la banque à l’avance.

Le directeur a appelé l’agent de sécurité et la police et, sous la direction de l’agent de sécurité, il a retiré les bagages du commis, les a placés dans un coffre-fort et a ordonné aux employés et aux clients de la banque d’évacuer. Lorsque le défendeur s’est rendu compte que le plan avait échoué, il a quitté les lieux. Plus tard dans la journée, Shoval a été arrêté alors qu’il se rendait à Tel-Aviv. Le parquet souhaite le détenir jusqu’à la fin de la procédure.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦