La France « donneuse de leçon » accuse Israel de discrimination concernant les «passeports verts»

0
498
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’Organisation du transport aérien international (IATA) a déclaré cette semaine que l’application mobile Travel Pass, une sorte de passeport de voyage médical international, sera prête à être utilisée sur les compagnies aériennes en mars.

Les certificats de test confirmés pour le COVID-19 et les vaccinations contre le virus seront téléchargés sur cette application. Il n’y aura pas besoin de tout un tas de papiers.

🔳 ANNONCE 🔳

La directrice générale de l’IATA, Helen Murray Hayden, a déclaré dans une récente interview que son équipe travaillait sans relâche sur l’application en équipes de 12 heures pour la mettre en ligne au début du printemps. «Jamais de ma vie je n’ai vu un projet évoluer à une telle vitesse», s’est vanté Haden dans une interview avec Phocus Wire. Les sceptiques ont immédiatement écrit dans les commentaires que ce serait une excellente raison pour les attaques de pirates informatiques sur les smartphones pour voler des informations personnelles.

Pendant ce temps, en France, premier marché touristique du monde (en 2018, environ 90 millions de touristes ont visité le pays), ils ne sont pas pressés d’introduire des «passeports verts», considérant cela comme une mesure discriminatoire à l’encontre de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner.

Cette semaine, Le Figaro a publié un article sur la création de « passeports verts » en Israël. Se référant à la presse israélienne, ils écrivent qu’ici il sera possible d’aller à des concerts et des restaurants avec une preuve de test négatif dans les trois jours et après la vaccination pendant 6 mois. Israël a été de plus en plus cité dans les médias français ces dernières semaines comme un modèle de gestion de la crise du corona mais le passeport vert fait parler…

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Parallèlement, en France même, l’introduction d’un passeport est considérée comme contraire au caractère facultatif de la vaccination. Avant Noël, les autorités ont présenté un projet de loi sur l’introduction de tels « passeports », mais ont reculé en raison de la réaction violente de l’opposition, qui a soulevé un cri de « restriction des libertés ». Les ministres les uns après les autres ont nié cette possibilité. La ministre de la Culture a déclaré dans une interview à BFMTV qu’elle trouvait une telle division en vaccinés et non vaccinés «choquante», et que les acteurs dans les théâtres ne soutenaient pas non plus cette idée. Le ministre des transports a également rejeté l’idée d’un «passeport de vaccination» pour les voyages. À notre avis, les plaintes concernant la restriction de la liberté pour les personnes non vaccinées semblent ridicules après que les États ont bafoué les droits fondamentaux du citoyen lors de confinements pendant une année entière. Souvenons-nous de la récente épidémie de rougeole: de nombreuses écoles maternelles ne laissaient pas entrer les enfants sans certificat de vaccination.

Pour rappel, la même France a temporairement adoptée une loi en juillet 2020 permettant aux compagnies aériennes de ne laisser à bord que les passagers avec des certificats de test négatifs. Pour cette raison, il sera possible de saisir non seulement un certificat de vaccination dans l’application IATA, mais également des tests négatifs – afin de se conformer à toutes les lois.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦