Après 23 décès, le ministère norvégien de la Santé ne recommande pas de vacciner les personnes âgées et gravement malades

0
814
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’Institut de santé publique du ministère norvégien de la Santé a publié une déclaration mettant en garde contre la vaccination des personnes très âgées et des personnes atteintes de maladies mortelles. Il dit que les personnes de plus de 80 ans et très gravement malades qui n’ont plus grand-chose à vivre pourraient ne pas bénéficier du vaccin.

Les médecins norvégiens ont rapporté que 23 personnes sont décédées peu de temps après la première dose. Dans 13 cas, l’autopsie a montré que la mort était causée par des effets secondaires. La santé fragile des personnes âgées ne pouvait pas supporter la forte réaction du corps au vaccin. « Pour les personnes souffrant d’asthénie sénile sévère, même les effets secondaires relativement légers du vaccin peuvent avoir des conséquences graves », a déclaré Bloomberg, cité par le ministère norvégien de la Santé. « Ceux qui ont peu à vivre bénéficieront peu ou pas du vaccin. »

🔳 ANNONCE 🔳

Dans le monde, il y a eu très peu de décès par rapport au nombre de personnes vaccinées, et presque toujours des personnes très âgées atteintes de maladies chroniques étaient impliquées. Parmi eux, quatre Israéliens, âgés de 75 à 88 ans. Dans ce contexte, le cas du médecin de 56 ans de Miami Gregory Michael , décédé 16 jours après la vaccination, se démarque . Un lien avec le vaccin a été prouvé: le vaccin de Pfizer a frappé les plaquettes dans son sang, d’abord des ecchymoses sur tout le corps, puis une hémorragie cérébrale. Peut-être que le système immunitaire activé par le vaccin a pris à tort les plaquettes pour une menace et a commencé à les détruire. Tous ces jours, les médecins ont essayé de ramener les plaquettes dans le sang de Gregory, mais en vain. Le médecin était en parfaite santé et a fait du sport.

Aux États-Unis, pour 1,9 million de personnes vaccinées avec la première dose fin décembre, il y a eu 21 cas de réactions allergiques sévères, soit 11,1 cas par million.

En Norvège, 33 000 personnes ont été vaccinées avec la première dose et le ministère de la Santé local a enquêté sur 29 cas d’effets secondaires, dont les trois quarts concernent des personnes âgées de 80 ans et plus, selon le rapport.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦