Accueil Alyaexpress-News Israël devrait rendre les vidéos des atrocités du Hamas mondialement connues

Israël devrait rendre les vidéos des atrocités du Hamas mondialement connues

0
806
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Le récit ci-dessous détaille les atrocités commises par le Hamas le 7 octobre en Israël.

Le consulat israélien à Manhattan a récemment organisé une réunion d’information très inquiétante mais tout aussi importante pour une vingtaine de journalistes . Les diplomates israéliens à Gotham ont présenté 40 minutes de vidéo brute documentant les atrocités effroyables du Hamas lors de son attaque surprise et non provoquée contre l’État juif le 7 octobre dernier. Il s’agissait de la première présentation de ces images en dehors d’Israël. 

Une grande variété d’appareils ont capturé ce carnage. Les caméras GoPro des tueurs du Hamas ont enregistré des vues terroristes de l’effusion de sang de ce jour-là. Les caméras de sécurité à domicile, de rond-point et en circuit fermé ont filmé le chaos au fur et à mesure qu’il se déroulait. Les publications du Hamas sur les réseaux sociaux ont mis en valeur leur œuvre meurtrière. Les Forces de défense israéliennes ont également saisi des preuves vidéo de ce travail sur des barbares du Hamas morts. Leurs téléphones portables et caméras corporelles en disaient long. 

« Il est important de se rappeler ce qui s’est passé », a déclaré Gilad Erdan, l’ambassadeur d’Israël auprès des Nations Unies, en présentant cette vidéo. « La négation du massacre ressemble à la négation moderne de l’Holocauste. Cela aidera les gens à vraiment comprendre notre ennemi : le Hamas est une organisation terroriste génocidaire engagée dans la destruction de l’État d’Israël.

Ces scènes commencent à l’aube. Alors que le soleil pointe à l’horizon, des terroristes du Hamas à bord de camionnettes civiles franchissent la barrière frontalière et se précipitent vers leurs cibles. Ils sont exaltés, comme s’ils se dirigeaient vers la plage pour les vacances de printemps. ” Allahu Akbar ! » applaudissent-ils. Tuons des Juifs ! 

Les meurtriers du Hamas rencontrent bientôt des Israéliens qui conduisent sur une autoroute et s’occupent de leurs propres affaires. Des hommes armés du Hamas sautent de leurs camions et commencent à tirer sur des automobilistes non armés. Sans prévenir, ces conducteurs sentent soudain leur voiture criblée de balles. En périssant, ils lâchent leur volant. Leurs voitures sortent de la route.

Une caméra embarquée montre la vue depuis l’intérieur d’un véhicule. Alors que le chauffeur israélien avance, un terroriste du Hamas entre dans la rue et ouvre le feu. Le pare-brise se fissure, transpercé par les balles. Son conducteur étant mortellement blessé, la berline quitte l’autoroute et se retrouve dans un fossé.

Be'eri, Israël, après l'attaque du 7 octobre par des terroristes du Hamas (Roman Yanushevsky/Shutterstock)

Destruction du kibboutz de Beeri, en Israël, après l’attaque du Hamas le 7 octobre (Roman Yanushevsky/Shutterstock)

Ces bêtes s’approchent alors d’un kibboutz. Un chien noir répond. Mais ce n’est pas un Doberman qui se précipite ou un Rottweiler hargneux. Au lieu de cela, un Labrador apparent avance. Son attitude douce suggère qu’il interprète à tort les hommes du Hamas comme de nouveaux amis, passant peut-être pour le petit-déjeuner puis pour une partie de récupération, avec des balles de tennis fraîches. 

Pas de chance.

Une goule du Hamas lève son fusil et gaspille gratuitement le pauvre chiot en trois ou quatre coups de gâchette.

Les tueurs du Hamas ne font que s’échauffer.

Ensuite, ils chassent les humains.

Il était 6h30 ou 7h00 un samedi – à la fois  Shabbat  et  Sim’hat Torah , une fête qui honore les écritures juives. Les proies du Hamas ne sont pas des soldats en uniforme sur une base militaire – prêts,  et équipés d’Uzi. Cela pourrait être un combat loyal. Ce sont des non-combattants non armés, endormis profondément ou rampant hors du lit.

Les assassins tentent de s’introduire dans de modestes maisons unifamiliales. Lorsqu’ils ne peuvent pas les percer, ils tirent dessus et enflamment les autres.

Au kibboutz  Netiv HassAsara , à seulement 700 pieds de Gaza, le Hamas tombe sur un père et ses trois jeunes fils, fraîchement sortis de leur sommeil. Ils ne sont armés que de leurs sous-vêtements. Ils sortent de leur porte arrière et se dirigent vers un abri anti-roquettes adjacent. 

Un terroriste du Hamas lance une grenade dans la structure partiellement ouverte. L’explosion tue le père et un fils. Deux survivent, un partiellement aveuglé. 

Le sauvage force les frères à entrer dans la maison, où ils tremblent de terreur sur un canapé. En hébreu, l’un dit à l’autre : « Itay, je pense que nous allons mourir. » 

Ces deux petits garçons sont morts ou kidnappés à Gaza.

Campagne #BringThemHome diffusée partout en Israël et dans le monde après que le Hamas a pris en otage plus de 240 Israéliens (Yehuda Bergstein/Shutterstock)

Campagne #BringThemHome diffusée dans tout Israël et dans le monde après la prise en otage de 240 Israéliens par le Hamas (Yehuda Bergstein/Shutterstock)

Des scènes de mort massive se déroulent les unes après les autres :

  • Des voyous du Hamas jettent le cadavre d’un soldat israélien au sol. Ils piétinent triomphalement, dansent autour et crient joyeusement sur lui : quoi d’autre ? – ” Allahu Akbar! »
  • Les Israéliens qui espèrent utiliser les transports en commun se trouvent face contre terre à un arrêt de bus, sans vie et chargés de munitions du Hamas.
  • Les fêtards du  Supernova Souccot Gathering à Re-im dansent sur de la musique de transe psychédélique  lors d’une rave nocturne. Les monstres du Hamas arrivent via des parapentes et ouvrent le feu. Ils ont fauché quelque 270 fans de musique, dont beaucoup ont reçu une balle dans le dos alors qu’ils s’enfuyaient. Leurs cadavres recouvrent le sol, entassés les uns sur les autres. Un tireur du Hamas tire méthodiquement sur les toilettes portables, pour tuer ceux qui pourraient faire leurs besoins ou se cacher derrière leurs portes en plastique.
  • Le Hamas abat les conducteurs qui tentent d’échapper à cette attaque. Après avoir tué ces Israéliens, les terroristes les arrachent, jettent leurs corps sur l’asphalte comme des sacs de riz et s’enfuient à toute vitesse dans leurs voitures. Le Hamas incendie les cadavres des automobilistes . Plusieurs couvent sur le trottoir .
  • Une séquence choquante montre une femme allongée sur le dos, brûlée. Ses jambes sont écartées. Cette vermine l’a violée, tuée et enflammée.
  • Ce qu’Erdan a décrit aux Nations Unies est également épouvantable : « Dans la vidéo, on peut voir un civil terriblement blessé – ensanglanté, mais vivant. L’homme au sol est un ouvrier agricole thaïlandais. Il n’est pas israélien. Il n’est pas juif. Il était simplement vivant, essayant de gagner sa vie pour sa famille. Les monstres du Hamas se disputent « l’honneur » de tuer le travailleur thaïlandais. Erdan a ajouté : « Il a été décapité avec un outil de jardinage émoussé. »
  • Des rapports ultérieurs du premier intervenant Asher Moskowitz et d’autres indiquent que le Hamas cuisait des bébés israéliens dans les fours de leurs parents. Des juifs dans les fourneaux ? Comment les années 1940. 
  • « Essayer d’identifier les Israéliens qui ont été sauvagement assassinés, démembrés, dynamités et brûlés par  les terroristes du Hamas le 7 octobre s’avère si difficile que des archéologues ont été appelés à l’aide »,  a rapporté Michael Goodwin du New York Post . Il a cité l’Autorité israélienne des antiquités : « Les méthodes archéologiques employées sur les sites antiques sont similaires aux méthodes appliquées ici. »
  • Le Hamas a déployé des drapeaux de l’Etat islamique alors que cette dépravation se déroulait. Ces banderoles confirment les propos du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu : « Le Hamas est ISIS ».

Aussi révoltantes que soient ces scènes, la plus répugnante est invisible.

Un enregistrement audio présente un terroriste du Hamas nommé Mahmoud. Après avoir massacré plusieurs  kibboutzim , il utilise le téléphone d’une victime pour appeler chez lui et informer ses parents du déroulement de sa journée.

“Salut papa!” s’exclame Mahmoud. « Je vous parle depuis Mefalsim », un kibboutz près de Gaza. 

« Je vous parle depuis le téléphone d’une femme juive », poursuit Mahmoud. «Je l’ai tuée et j’ai tué son mari. J’en ai tué 10 de mes propres mains. Papa, 10 ans – de mes propres mains ! »

On dirait qu’il a gagné un jackpot Powerball de 100 millions de dollars.

Après s’être vanté auprès de son père, Mahmoud veut chanter auprès de sa mère.

«Mettez maman», insiste Mahmoud. 

« Je suis à Mefalsim », dit-il à sa mère. «J’ai été le premier [à entrer] sous l’aide et la protection d’Allah.»

“Revenir. Revenez », dit le frère de Mahmoud après avoir pris la ligne. 

« Que veux-tu dire par revenir ? il n’y a pas de retour en arrière. C’est soit la mort, soit la victoire.

« Maman, ton fils est un héros », se vante Mahmoud. “Tuer! Tuer! Tuer!”

Au total, le 7 octobre a été le jour le plus meurtrier pour les Juifs depuis l’ère des  Einsatzgruppen  .

Conséquences en Israël après l'attaque du Hamas, 11 octobre 2023 (Kobi Gideon / Bureau de presse du gouvernement d'Israël/Wikimedia Commons)

Des habitants du kibboutz de Bari, en Israël, ont été tués sans discernement par le Hamas le 7 octobre (Kobi Gideon/Bureau de presse du gouvernement d’Israël/Wikimedia Commons)

Les preuves vidéo de ce massacre méritent, voire exigent, une audience beaucoup plus large. Dissimuler ces images et ces photographies est devenu dangereux, à mesure que les sentiments pro-Hamas grandissent et que l’antisémitisme à la manière des années 1930 dresse sa tête hideuse. 

Brouiller ces images à la télévision obscurcit des vérités vitales. S’il est si sage de cacher aux citoyens les images importantes qu’ils devraient voir, pour qu’ils puissent prendre des décisions politiques judicieuses, pourquoi ne pas passer au noir les journaux télévisés et les transformer en bulletins de radio ?

Israël et ses partisans devraient diffuser des publicités télévisées et numériques de 30 et 60 secondes avec ces images graphiques. Cette vidéo de 40 minutes devrait être mise en ligne sur un site Internet dédié. Israël devrait rappeler au monde qu’il n’a jamais demandé cela. C’est le Hamas qui a commencé. Et maintenant, Israël doit en finir avec cela.

Israël a parfaitement le droit, voire l’obligation, de localiser et d’exterminer tous les membres du Hamas jusqu’à ce que ce groupe terroriste islamofasciste assoiffé de sang et soutenu par l’Iran entre dans les livres d’histoire, durement par le parti nazi et les Khmers rouges.

Israël a besoin de beaucoup plus de diplomatie publique dans ce domaine. Mais cela a fait un début, comme le prouve l’enquête de presse du consulat de Manhattan. 

Dans un autre exemple très frappant de ce que cela devrait amplifier, Erdan a déclaré le mois dernier à l’ONU : « Ma mission a distribué et continuera de distribuer des codes QR avec des liens directs vers des fichiers où vous pouvez voir cette horreur et de nombreuses autres atrocités du Hamas. Ce que vous voyez ici ne sont pas des photos d’Auschwitz, mais des Israéliens violés, massacrés et brûlés vifs. Ce n’est pas Auschwitz. C’est le Hamas.

Deroy Murdock est un contributeur de Fox News basé à Manhattan.

AVERTISSEMENT — IMAGES TRÈS GRAPHIQUES : les lecteurs qui souhaitent voir quelques-unes des images brutales évoquées dans cet article peuvent utiliser le code QR suivant, gracieuseté du consulat d’Israël à New York. Ce lien  révélera également des photographies importantes de victimes innocentes, brûlées, décapitées et abattues du Hamas.

Image : Ce fichier est sous licence  Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported .

Les soldes folles continuent sur Aliexpress ! Dans le cadre de la vente, il y aura une baisse de prix sur une grande variété de produits Et les coupons sont particulièrement intéressants !! La liste des coupons contre une variété de produits :
  • 🛒 3$ de rabais sur les achats de plus de 29$ : Code promo OUTDOOR3
  • 🛒 8$ de rabais sur les achats de plus de 69$ : Code promo OUTDOOR8
  • 🛒 20$ de rabais sur les achats de plus de 169$ : Le code promo est OUTDOOR20
  • 🛒 30$ de rabais sur les achats de plus de 239$ : Le code promo est OUTDOOR30
  • 🛒 50$ de rabais sur les achats de plus de 369$ : Le code promo est OUTDOOR50
Allez sur la page de vente ici : https://s.click.aliexpress.com/e/_Dk87Pwp

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !