Inquiétudes aux États-Unis : l’Iran prépare le Moyen-Orient à la guerre

0
878
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.
Ces derniers jours, les Gardiens de la révolution iraniens ont lancé des missiles balistiques sur plusieurs pays voisins : le Pakistan, la Syrie et l’Irak. Selon eux, ils auraient touché les forces de l’Etat islamique en Syrie et le « quartier général » du Mossad dans la région du Kurdistan, au nord de l’Irak. Les responsables de la ville d’Erbil ont nié l’existence d’Israéliens et ont rapporté que quatre civils avaient été tués et six autres blessés.

Selon un communiqué des Gardiens de la révolution, les frappes en Syrie ont touché les « principaux commandants et agents » à l’origine des deux attentats à la bombe dans la ville de Kerman au début du mois qui ont tué au moins 95 Iraniens lors d’une cérémonie commémorative pour Qassem Soleimani. L’Etat islamique a assumé la responsabilité de l’attaque de Kerman et l’Iran a déclaré que les responsables seraient punis.

En Irak, ont déclaré les Iraniens, les missiles ont touché le « centre de renseignement » du Mossad, qui était utilisé pour planifier des « actes terroristes » contre l’Iran. Les responsables kurdes et irakiens ont nié ces affirmations et le bureau du Premier ministre en Israël a refusé d’y répondre.

Le Premier ministre irakien Muhammad Shia al-Sudani a qualifié hier cette attaque d’agression contre l’Irak et de dommage à nos relations historiques avec l’Iran”. Il s’est engagé à “prendre des mesures juridiques et diplomatiques en réponse”.

De nombreux Irakiens considèrent la présence continue des forces américaines dans le pays comme un facteur préjudiciable à sa stabilité et les appels à leur retrait se multiplient depuis le déclenchement de la guerre entre Israël et le Hamas. Soudani a ajouté qu’il craint que la présence des soldats américains ne serve de prétexte à d’autres pays qui cherchent à aggraver encore davantage la crise actuelle.

Environ 2 500 soldats américains servent actuellement en Irak pour empêcher l’EI de regagner du territoire là-bas et en Syrie voisine. Le Pentagone affirme qu’il n’est pas prévu de les expulser de la zone.

Le Conseil de sécurité kurde a déclaré hier que les Iraniens “utilisent toujours des excuses sans fondement pour attaquer Erbil”, ajoutant dans une déclaration aux médias que la capitale du Kurdistan irakien “se trouve dans une zone stable qui n’a jamais constitué un danger pour aucune des parties”. violation flagrante de la souveraineté de la région du Kurdistan et de l’Irak, et le gouvernement fédéral et la communauté internationale ne doivent pas garder le silence sur ce crime”, a déclaré le conseil.

L’Irak a convoqué son ambassadeur à Téhéran à la suite des attaques, a annoncé hier le ministère des Affaires étrangères du pays. Il a ajouté que l’ambassadeur iranien à Bagdad avait reçu une “lettre de protestation”.

Le vice-président du Parlement kurde, Hamin Khwarami, a identifié hier les morts comme étant un homme d’affaires irakien et sa famille. Le Premier ministre du Kurdistan, Masrur Barzani, a condamné hier les attaques sur les réseaux sociaux et a déclaré qu’il travaillerait avec les alliés internationaux dans les prochains jours pour “arrêter ces attaques brutales”. “.

Les missiles ont touché une zone à la périphérie de la ville d’Erbil, à proximité d’un chantier de construction où est en cours de construction un nouveau consulat américain. Le consulat actuel opère actuellement dans la ville.

Escalade totale dans la zone

Les attaques iraniennes font suite à une série d’escalades ces dernières semaines. L’Iran s’est engagé à venger la mort d’un haut responsable des Gardiens de la révolution, le général Razi Mousavi, tué en Syrie le mois dernier, et les États-Unis ont mené des frappes aériennes en décembre contre des éléments terroristes qui avaient précédemment attaqué des soldats américains dans le pays.

Les États-Unis ont également lancé hier une nouvelle série de frappes contre les Houthis au Yémen, ont indiqué des responsables américains, pour tenter de dissuader les rebelles d’attaquer les navires marchands dans la mer Rouge, après que le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollaihan, ait averti les États-Unis et leurs alliés. les alliés hier pour ne pas attaquer au Yémen

Selon le Conseil de sécurité nationale américain, les Iraniens n’ont pas attaqué de cibles américaines. Un porte-parole du Département d’État a fermement condamné les attaques iraniennes à Erbil et a présenté ses condoléances aux familles des victimes. “Nous nous opposons aux attaques irresponsables de missiles de l’Iran, qui nuisent à la stabilité de l’Irak”, a déclaré le porte-parole Matthew Miller.

Selon le Pentagone, depuis le 7 octobre, les forces américaines en Irak et en Syrie ont été attaquées au moins 131 fois par des organisations terroristes soutenues par l’Iran. Hier, lors d’un autre incident, les forces antiterroristes du Kurdistan ont déclaré avoir intercepté trois drones suicide volant vers une base militaire américaine près de l’aéroport international d’Erbil, une zone qui a été attaquée à plusieurs reprises par des groupes terroristes chiites dans la région. Aucune organisation n’a revendiqué la responsabilité de l’attaque manquée.

Les soldes folles continuent sur Aliexpress ! Dans le cadre de la vente, il y aura une baisse de prix sur une grande variété de produits Et les coupons sont particulièrement intéressants !! La liste des coupons contre une variété de produits :
  • 🛒 3$ de rabais sur les achats de plus de 29$ : Code promo OUTDOOR3
  • 🛒 8$ de rabais sur les achats de plus de 69$ : Code promo OUTDOOR8
  • 🛒 20$ de rabais sur les achats de plus de 169$ : Le code promo est OUTDOOR20
  • 🛒 30$ de rabais sur les achats de plus de 239$ : Le code promo est OUTDOOR30
  • 🛒 50$ de rabais sur les achats de plus de 369$ : Le code promo est OUTDOOR50
Allez sur la page de vente ici : https://s.click.aliexpress.com/e/_Dk87Pwp

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !