Havat Efraim : Ce zoo pour enfants de Beit El rend hommage à la mémoire d’un garçon tué par des terroristes (Judean Rose)

0
718
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Havat Efraim, le zoo pour enfants de Beit El , nous surprend comme une surprise. Mon ami m’avait dit : « Je vais au zoo pour enfants de Beit El. Voulez-vous venir avec nous ?”

J’ai accepté avec empressement. Ce n’est pas que je me souciais tellement de voir un “zoo pour enfants” mais je voulais vraiment, vraiment aller à Beit El. D’une manière ou d’une autre, en 43 ans de vie en Israël, je n’avais jamais réussi à voir cette importante ville biblique. C’était ma chance et je la prenais avec ou sans les animaux.

C’était une journée magique.

Havat Efraim, ou “la ferme d’Efraim” n’est pas vraiment un “zoo pour enfants” (ou “pinat chai” comme l’appellent les habitants de langue hébraïque), bien qu’il y ait un enclos à lapin à cet effet. C’est un véritable zoo pour enfants, bien que petit, niché dans une zone boisée, avec de nombreuses sites d’eau et des bancs appropriés pour s’asseoir. Certains des animaux errent librement, tandis que d’autres sont dans des cages, et l’endroit semble s’enrouler encore et encore, car vous rencontrez constamment une autre espèce intéressante d’animal, juste au coin de la rue.

L’homme qui dirige ce zoo pour enfants impressionnant et de taille impressionnante est Tuvia Victor. Il est peu probable que Victor se soit jamais attendu à devenir gardien de zoo. Né en Afrique du Sud, il vit à Beit El depuis son mariage, il y a maintenant près de 37 ans. Aujourd’hui, la famille Victor est une représentation vivante du Rassemblement des Exilés , alors que ses rangs se gonflent de petits-enfants israéliens d’ascendance yéménite, tunisienne, marocaine, polonaise et éthiopienne.

Tuvia a pris le temps de son emploi du temps chargé pour répondre à quelques questions sur son travail d’amour, Havat Efraim, la ferme d’Efraim :

Varda Epstein : Quel événement a inspiré l’expansion du pinat chai ? Quand vous êtes-vous impliqué ?

Tuvia Victor : La dernière nuit de Chanuka en 1996, il y a eu une attaque terroriste et je suis allé en ambulance en tant que médecin sur les lieux de l’attaque. Apres avoir allumé les bougies de Hanouka, cette famille a été abattue, et la mère et le fils de 12 ans ont été grièvement blessés. Le fils est mort d’une blessure à la tête sur le site de l’attaque et la mère est décédée plus tard dans la nuit à l’hôpital. La famille Tzur était voisine de la mienne. Le jeune garçon, Efraim, avec ses amis avait créé un endroit où ils gardaient des canards et une chèvre. Apres sa mort, ces amis ont fait une pancarte qui disait : “La ferme d’Efraim – à la mémoire de notre ami.” J’ai été touché par leur action et j’ai commencé à les aider à améliorer et agrandir les cages qu’ils avaient construites. À partir de là, la ferme d’Efraim a grandi et grandi jusqu’à ce qu’elle devienne ce qu’elle est aujourd’hui.

Varda Epstein : Y a-t-il quelque chose de spécial dans l’emplacement du pinat chai ? Pourquoi pensez-vous qu’Efraim a choisi cet endroit ?

Tuvia Victor : Le pinat chai est situé dans la vallée en contrebas de la localité . J’imagine que les enfants voulaient s’occuper des animaux mais leurs parents (mères ?) n’étaient pas très enthousiastes à l’idée que cela se produise dans leur jardin !

Varda Epstein : Quel genre d’animaux avez-vous au pinat chai aujourd’hui, et combien y en a-t-il en tout ? Quel rôle votre emplacement joue-t-il dans la détermination des types d’animaux que vous apportez ? De combien d’espace disposez-vous pour les loger tous ?

Tuvia Victor : Nous avons une variété d’animaux – mammifères, oiseaux et volailles, petits carnivores, reptiles et poissons. Nous hébergeons environ 250 animaux sur environ 12 dunams. Nous avons des cerfs, des moutons, des chèvres, des coatimundi, des chevaux, des ânes, des paons, des pintades, une variété de canards et d’oies, des tortues Sulcata et un certain nombre d’espèces d’oiseaux.

Varda Epstein : Qu’est-ce que ça prend pour nourrir tous ces animaux ? Le flux est-il livré ?

Tuvia Victor : Chaque animal est nourri avec une alimentation qui lui convient. Nous nourrissons avec du foin et des mélanges d’aliments secs préparés, ainsi que des fruits et légumes frais. La communauté laisse les restes de fruits, de légumes et de pain dans une caisse spéciale construite à l’entrée du pinat chai. Le foin est livré par camion (environ 8 tonnes) tandis que je récupère la nourriture sèche toutes les 2 semaines.

Varda Epstein : Parlez-nous de l’expansion. Qui fait le travail ? Quel genre d’améliorations avez-vous apportées?

Tuvia Victor : Nous employons tout travailleur qui a besoin de travail – au fil des ans, nous avons employé des chômeurs, des sous-employés et des personnes ayant besoin de compléter leurs revenus. Le Fonds national juif (JNF) a construit la mare aux canards et les grottes pour les animaux de la ferme. Avec les employés dont nous avons parlé précédemment, des bénévoles (adultes et enfants) et moi-même, nous avons construit le reste des structures. Nous utilisons des matériaux recyclés dans la mesure du possible, comme des équipements de parcs pour enfants, etc.

Canards Mandarins 

                                   La mare aux canards

Varda Epstein : Quels sont certains de vos animaux préférés au pinat chai, et pourquoi ?

Tuvia Victor : Chacun est spécial pour moi ! Naturellement, lorsque nous obtenons de nouveaux animaux, ils sont les plus excitants et les plus stimulants – ils apprennent ce dont ils ont besoin en termes d’alimentation, de logement et de “divertissement”. Nos derniers résidents sont les moutons de Jacob . Certains pensent que la race moderne est en fait la même que celle mentionnée dans la Bible (bien qu’il y ait peu de preuves génétiques). Nous avons deux mâles et espérons commencer à les élever en amenant des brebis femelles. Certains d’entre eux ont 4 cornes !

Varda Epstein : Qu’est-ce que les visiteurs peuvent s’attendre à trouver en arrivant au pinat chai ? Y a-t-il un droit d’entrée ? Y a-t-il un moyen de visiter le Shabbat ?

Tuvia Victor : La ferme d’Efraim est ouverte de l’aube au crépuscule. Le centre d’information à l’entrée propose une carte du pinat chai ainsi que son histoire. Le code de conduite attendu y est également affiché. Le droit d’entrée est de 5 NIS par visiteur. Le droit d’entrée peut être payé par virement bancaire (Banque Leumi, succursale 902, compte 20880098), par carte de crédit via le site Web, ou en espèces qui est versée au lapin en pierre à l’entrée . Les visiteurs du Shabbat sont priés de payer un jour de semaine.

Varda Epstein : Proposez-vous des activités pour les enfants ? Le pinat chai est-il un endroit sûr pour eux ? Tous les animaux sont-ils en cage ?

Tuvia Victor: Nous accueillons les écoles, les écoles maternelles et les groupes pour visiter et profiter de la fabrication de pita, d’une aire de caresses et d’autres activités – le tout avec arrangement préalable. Nous proposons également de la zoothérapie pour les enfants. Bien que la plupart des animaux soient dans leurs propres zones, les plus petites chèvres se promènent. Nous suggérons aux parents de s’occuper de leurs enfants dans le pinat chai – à la fois pour leur sécurité et pour s’assurer qu’ils traitent les animaux avec le respect attendu et sans les blesser.

Varda Epstein : Dites-nous en plus sur votre emplacement. Y a-t-il d’autres attractions locales à voir à Beit El ?

Tuvia Victor : Beit El est une communauté dynamique et en croissance avec environ 1300 familles . En plus de visiter le pinat chai, on peut remonter dans l’histoire en visitant le lieu du rêve de Jacob, les vestiges de l’autel de Jérobam et les anciennes grottes funéraires. Il y a des restaurants, des sources et des parcs. Un nouveau centre de visiteurs sera bientôt ouvert.

Varda Epstein : Quelles sont vos futures aspirations pour le pinat chai ? Quelle est la prochaine à l’ordre du jour ?

Tuvia Victor : Notre prochain projet est de terminer une maison de reptiles qui comprendra des serpents, des iguanes, des lézards, etc. Les dons nous aideront énormément à continuer à employer les chômeurs, à subvenir aux besoins des animaux et à améliorer notre lieu unique au profit de tous les visiteurs – petits et grands.

 

 

 

Pour faire un don à Havat Efraim/Efraim’s Farm, et pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Beit El Children’s Zoo .

 

Articles en soldes

Épaisse Bottes Plateforme Chaude Chaussures Décontractées Prix original: ILS 359.41 Prix actuel : ILS 186.90 Cliquer & Acheter: https://s.click.aliexpress.com/e/_mNC34bw Code Infos Israel News sur AliExpress : ALCKGQYB

IMPORTANT : Nous sommes tous des bénévoles et préparons des repas aux soldats lors de cette guerre innatendue.

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

COUPONS REDUCTIONS SUR ALIEXPRESS VALABLE JUSQ'AU 17 Novembre

❤️ Pour un minimum d'achat de 250 $ : remise de 40  $ - COUPON AEUS40

https://s.click.aliexpress.com/e/_onQkZdz

❤️Pour un minimum d'achat de 100 $ : remise de 15 $ - COUPON US15

https://s.click.aliexpress.com/e/_olcADIP

REJOIGNEZ NOUS

Vous pouvez nous joindre sur notre canal Telegram afin de mettre fin à la censure sur Facebook qui vous empêche de voir notre fil d'actualités depuis plus de deux années ! : https://t.me/infoisraelnews

De vous réabonner à ma timeline sur Facebook : https://www.facebook.com/alyaexpress/
De vous réabonner sur notre page Facebook :
De vous joindre sur notre Twitter : https://twitter.com/InfosIsraelNews
Ce sont les liens de tous nos sites d'informations :
Alyaexpress-News : https://alyaexpress-news.com/
Infos Israel.News : https://infos-israel.news/
Rak Bé Israel : https://rakbeisrael.buzz/
CQVC.online : https://cqvc.online/
La Roulotte du Hayal : https://sosnetivot.com/

 

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !