Gouvernement de Jordanie: « le prince Hamza a été en contact avec des instigateurs contre le royaume »

0
405
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Hier soir (samedi), la Jordanie et les médias internationaux ont fait état de l’échec d’une tentative de coup d’État contre la famille royale en Jordanie. Les forces de sécurité jordaniennes ont confirmé ce soir qu’elles avaient procédé à une série d’arrestations pour des «raisons de sécurité», mais n’ont pas précisé la motif exact des arrestations, et le nom du prince Hamza n’apparaissait pas parmi les détenus qu’elle a annoncés.

Suite à ces informations, la Jordanie a envoyé aujourd’hui un message à Israël que « la situation est sous contrôle » après la vague d’arrestations et qu’il n’y a aucune menace pour la stabilité du royaume. Des sources israéliennes ont déclaré que le message avait été transmis par le personnel militaire jordanien à leurs homologues israéliens.

🔳 ANNONCE 🔳

Des sources en Jordanie ont qualifié ce soir cette décision de «tentative de déstabilisation du royaume». Ils ont également déclaré ce soir que selon les soupçons, « les responsables étaient en contact avec des éléments étrangers ».

Le prince Hamza, qui aurait été arrêté, est le fils aîné du roi Hussein, décédé en 1999, et de son épouse la reine Nur. Selon le rapport, Hamza séjourne actuellement sous restrictions dans son palais d’Amman. Le Post rapporte qu’il a été avisé de son arrestation par des officiers de l’armée jordanienne qui sont arrivés à son domicile accompagnés de gardes, au moment même où les forces de sécurité ont décidé de procéder aux autres arrestations.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦