Coronavirus : Israël enregistre 9 cas de myocardite après la troisième dose du vaccin

0
338
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le ministère israélien de la Santé a recensé 9 cas d’inflammation cardiaque après la troisième dose du vaccin Pfizer/BioNtech. Tous étaient des hommes, trois étaient âgés de 16 à 29 ans et six étaient âgés de 30 à 59 ans. Huit autres cas possibles étaient toujours en cours d’examen. La plupart des cas de myocardite sont généralement bénins, selon le ministère.

En total, sur les 3,2 millions d’Israéliens qui ont reçu le troisième vaccin, 25 ont signalé des effets indésirables graves apparus dans les 30 jours suivant l’injection, notamment une myocardite, bien qu’une relation de cause à effet n’ait pas encore été établie entre de nombreux Israéliens.

🔳 ANNONCE 🔳

Israël a commencé à renforcer les groupes à risque en juillet et, fin août, a étendu sa campagne à toute personne de plus de 12 ans ayant reçu la deuxième dose il y a cinq mois ou plus. Israël a été l’un des premiers pays à signaler que la protection du vaccin a diminué au fil du temps et a depuis jugé sa campagne de rappel sûre et efficace.

La campagne de vaccination à la troisième dose est étroitement surveillée aux États-Unis, où les troisièmes vaccins de Pfizer ont été lancés pour les 65 ans et plus, les personnes à haut risque de contracter la maladie, et d’autres qui sont régulièrement exposées au virus.

Utilisant une stratégie « vivre avec le COVID », le gouvernement espère que les rappels, administrés jusqu’à présent à environ un tiers des 9,3 millions d’habitants du pays, empêcheront une épidémie de la variante Delta tant que l’économie reste ouverte.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Depuis que Delta a commencé à se propager en juin, le gouvernement a réimposé l’obligation de porter un masque à l’intérieur et les Israéliens ont besoin d’un laissez-passer vert – un document numérique confirmant la vaccination complète, y compris un troisième vaccin, ou la guérison d’une maladie – pour entrer dans la plupart des lieux de divertissement. Les enseignants doivent être vaccinés ou testés pour entrer dans les écoles.

Le nombre de patients COVID-19 hospitalisés dans un état grave a diminué ces derniers jours, tout comme le nombre de cas quotidiens confirmés, qui s’élève désormais à environ 4 000, contre environ 8 000 il y a un mois.

🔳 ANNONCE 🔳

Mais les experts craignent qu’avec la réouverture des écoles cette semaine après la haute saison des fêtes juives, la morbidité monte à nouveau en flèche. Ils ont exhorté le gouvernement à prendre davantage de mesures pour lutter contre les infections, comme limiter les grandes foules et ne pas compter uniquement sur le vaccin de rappel.

Source : YNET.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦