Ainsi la Suisse « bipe » sur les lois de l’Etat d’Israël

0
122
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Financement illégal – et insolence : le gouvernement suisse confirme dans une lettre officielle qu’il n’accepte pas les lois israéliennes sur la planification et la construction en Judée-Samarie, car il prétend que « la politique d’Israël dans la région est discriminatoire et viole la vision des deux pays ».

C’est ce qu’indique une lettre de l’Agence pour le développement et la coopération internationale du ministère suisse des Affaires étrangères à l’Association Regavim, qui œuvre pour la préservation de la patrie du peuple juif. S’adressant à l’Agence suisse de développement et à l’ambassade d’État en Israël, le PDG de Regavim, Meir Deutsch, s’est demandé pourquoi le gouvernement suisse finançait la construction d’une école dans le village arabe de Kisan à Gush Etzion, même si la construction n’a pas été approuvée par l’Administration civile de la Judée-Samarie.

🔳 ANNONCE 🔳

« Toute construction sans planification et sans permis civil par l’Administration civile est illégale et viole à la fois les dispositions du droit civil et militaire en vigueur dans ce domaine, ainsi que le droit international et le principe de non-ingérence, qui est une composante fondamentale de l’Organisation des Nations Unies. Charte des Nations », a écrit Deutsch. En outre, il a noté que la construction sans permis nuit à l’environnement et que les incidents de haine sont enseignés dans les écoles de l’Autorité palestinienne.

Mais l’agence suisse de développement n’a pas été impressionnée et a répondu qu’elle agissait bien de manière unilatérale, conformément à la politique du gouvernement de Berne. « Conformément à sa position sur le conflit, telle qu’énoncée dans la Stratégie au Moyen-Orient pour 2024-2021, la Suisse estime que le régime de planification, tel qu’il est mis en œuvre par Israël dans la zone C, n’est pas conforme au droit international. ».

Les Suisses affirment en outre que la structure d’origine de l’école n’est pas suffisamment accessible aux personnes handicapées, ils ont donc décidé de financer sa construction illégale.

.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !