À quel point Mahmoud Abbas est-il un dictateur ?

0
67
NEW YORK, NEW YORK - SEPTEMBER 22: President of the State of Palenstine Mahmoud Abbas waits to address the United Nations General Assembly at UN headquarters, September 22, 2016 in New York City. According to the UN Secretary-General Ban ki-Moon, the most pressing matter to be discussed at the General Assembly is the world's refugee crisis. (Photo by Drew Angerer/Getty Images)

La semaine dernière, une très petite histoire a été rapportée dans les médias arabes palestiniens.

Le Dr Kamal al-Sharafi a démissionné de la présidence de l’Université Al-Aqsa à Gaza.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La partie intéressante est à qui il a envoyé sa lettre de démission.

Non, pas à un conseil d’administration. Non pas au ministre de l’Éducation.

Non, sa démission a été acceptée par le président de l’Autorité palestinienne / président de l’OLP / le Fatah, Mahmoud Abbas.

Encore une preuve supplémentaire que rien ne se passe dans les zones gérées par l’Autorité palestinienne (et Al Aqsa fait évidemment partie de l’Autorité palestinienne alors même qu’elle se trouve à Gaza) sans la permission personnelle de Mahmoud Abbas.

Il y avait 25 ans entre le début de l’Agence juive quasi gouvernementale et la renaissance d’Israël, où le nouveau gouvernement était immédiatement opérationnel.

Cela fait maintenant 25 ans que l’Autorité nationale palestinienne a été créée – et elle fonctionne toujours comme l’OLP dirigée par Arafat, avec des fonds secrets et sans confiance, ni gouvernement, mais comme une autocratie.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !