S’opposant à son programme de conversion libéral, le ministre Kahana demande le limogeage du rabbin Moshe Weller, chef de la conversion en Israel

0
270
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La réforme dictatorial de la conversion semble de plus en plus violente : le ministre des Affaires religieuses Matan Kahana a envoyé hier soir (jeudi) une lettre officielle au Premier ministre Naftali Bennett, dans laquelle il cherche à limoger le chef de la conversion en Israel, le rabbin Moshe Weller.

Ceci, à la lumière de sa position de Grand Rabbinat d’Israël, qui s’oppose fermement à la réforme liberale de conversion de Kahana.

🔳 ANNONCE 🔳

Au début de la lettre au Premier ministre, Kahana a écrit : « Je voudrais vous informer qu’aujourd’hui, jeudi 23 janvier, j’ai rencontré le chef du département de conversion, le rabbin Moshe Weller, pour discuter du programme de conversion.

« Dans un discours respectueux et pragmatique entre nous, il a été compris qu’à la lumière de l’opposition du Grand Rabbin au programme de conversion sur lequel je travaille, le Rabbin Weller n’est pas la bonne personne pour diriger le programme de conversion pour mettre en œuvre le programme en question, a écrit Kahana.

Ces dernières années, le rabbin Weller a été à la tête du système de conversion, ayant été nommé par le grand rabbin David Lau, en remplacement du rabbin Its’hak Peretz. Au cours des vingt dernières années, le rabbin Weller a servi de dayan dans le système de conversion.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

En réponse à la demande de limogeage du rabbin Weller, le Libya Center a déclaré que « le gouvernement Bennett-Kahana divise le peuple d’Israël et le divise avec ce programme de conversion. Le limogeage du chef de conversion, le rabbin Moshe Weller, s’inscrit dans la continuité de la ligne dictatoriale du gouvernement actuel, selon laquelle ceux qui ne s’alignent pas à leurs idées sont licenciés. Au nom de l’unité avec Israël, ils disent non à la réforme de conversion qui divisera le peuple. »

.