Refuser un divorce ? : Le rabbinat a interdit de louer un appartement au mari qui restera sans abri

0
254
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le tribunal rabbinique régional de Jérusalem a ordonné à un homme de ne pas louer un appartement à un homme qui empêche le divorce à sa femme, a rapporté le Yedioth Ahronoth.

Les juges ont statué que le propriétaire et les autres propriétaires devaient empêcher la location de leur propriété, le laissant ainsi sans abri, comme moyen de pression pour qu’il accorde le divorce.

A notre connaissance, c’est la première fois qu’un tribunal rabbinique prend une telle sanction dans le cadre d’une affaire de divorce.

Le couple s’est marié il y a environ 15 ans et a eu cinq enfants, mais la relation a échoué et la femme a demandé à se séparer. Depuis lors, plus de quatre ans se sont écoulés au cours desquels le mari insiste pour ne pas divorcer. Il dit que sa femme est incitée par un tiers qui la pousse à une rupture injustifiée. Le tribunal n’a pas accepté ses demandes et a décidé en 2019 qu’il devait divorcer.

L’homme a refusé et, à la demande de l’aguna, les juges lui ont imposé une série de sanctions sociales et religieuses. L’avocate et demandeure Rebbetzin Dina Reichik, représentant le refus, a expliqué que les sanctions habituelles, telles que la révocation d’un permis de conduire ou la restriction d’un compte bancaire, ne sont pas bénéfiques.

Comme il s’agit d’un étudiant ultra-orthodoxe, il a été décidé de prendre un boycott connu sous le nom d’« expulsion de Darbnu Tam », comme l’interdiction de participer au minyan ou d’étudier la Torah avec lui, afin de le dénoncer à la communauté.

Mais tous les étudiants auxquels appartient le refus n’ont pas coopéré et ses gens ont continué à l’aider, financièrement et autrement. Suite à cela, l’avocat Reichik a demandé aux juges d’activer exceptionnellement une autre clause dans les expulsions, enjoignant au propriétaire que l’homme loue de ne pas renouveler le contrat.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !