Mirel a été grièvement blessé par la poubelle en feu : “Depuis, les poubelles y sont brûlées toutes les nuits, et la police ne fait rien”

0
350
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

David, proche de la famille de Mirel Dzalovsky qui a été blessée lors de la manifestation à Mea Shearim, a pointé un doigt accusateur vers la police : “Je ne sais pas s’ils ont peur, mais il n’y a pas de garde.”

Il a fait le point sur la situation difficile de la mère de 11 enfants – et a raconté dans une interview à radio ynet les jours difficiles que traverse la famille : “Soudain, leur mère disparaît de la maison”

L’état de Mirel Dzalovski, une mère de 11 enfants qui a été écrasée après avoir été touchée par une poubelle enflammée lancée lors d’une manifestation à Mea Shearim , est toujours considéré comme grave. L’oncle de Mirel, David, a fait le point sur son état – et a raconté la situation difficile que la famille a dû traverser.

Dans une interview accordée à Radio Ynet ce matin (mercredi), il a accusé la police de l’absence de réponse aux émeutes dans le quartier ultra-orthodoxe de Jérusalem et a déclaré : « Il n’y a pas de garde, il n’y a rien. Je le vois tous les soirs, tous les soirs de la semaine dernière je me promène dans les quartiers et je vois des poubelles brûlées, des poubelles à l’envers, et il n’y a personne pour s’occuper de ces gens.”

Mirel, nous le préciserons, n’a pas du tout participé à la même manifestation au cours de laquelle elle a été grièvement blessée. “Elle est allée faire des courses, pour sa famille , elle est loin de tout ce qui concerne les manifestations. Ils n’y vont jamais. Elle est sortie de chez elle juste pour faire des courses le Shabbat et attendait que sa fille lui apporte un caddie”, raconte l’oncle. Il a rendu compte de la tendance au harcèlement dans la rue ultra-orthodoxe : “Je vis ici depuis des années, et je me souviens quand j’étais enfant, il n’y avait pas de manifestations comme celle-ci. Il y avait des manifestations, il y avait des barrages routiers, mais pas comme ces deux ou trois dernières années.”

 

 
Pensez-vous que la police ait peur d’entrer dans Mea Shearim ?
“Je ne sais pas s’ils ont peur. C’est une rue principale où circulent des dizaines de bus et chaque nuit, c’est la même histoire. Un groupe de 30 à 40 personnes sort, remonte la rue Yehezkel et bloque la route. La police dit , ‘C’est sous traitement.'”
David a parlé de la façon dont la famille a fait face à l’incident, puisque Mirel a de jeunes enfants, dont des tout-petits âgés d’un an et demi et de deux ans : “Ça fait mal au cœur, la famille a du mal à faire face. Soudain, la mère disparaît de la maison, dans un hôpital. ”
Il a rejeté les critiques contre les élus ultra-orthodoxes et a insisté sur le fait que la police était coupable : “Nos représentants à la Knesset, ont parlé sans équivoque, ils l’ont condamné dans toute leur force. Le problème ici, c’est que la police ne fait rien.”
La police israélienne a publié une déclaration ce matin, en réponse aux allégations d’un manque apparent d’application de la loi sa part :
“Tout d’abord, nous souhaitons à Mirel un prompt rétablissement et un rétablissement complet. L’enquête sur l’affaire est actuellement en cours tout en investissant tous les ressources et les efforts nécessaires afin de traduire en justice les personnes impliquées dans l’acte. Nous notons que tout signalement d’événements nécessitant une intervention policière dans la région et en général, est traité en conséquence.
De plus, ces derniers temps, les forces de police ont été opérant dans la zone contre les contrevenants et les fauteurs de troubles qui nuisent au public et à sa vie quotidienne, entre autres, en incendiant des poubelles, et c’est également le cas ces derniers jours. Nous continuerons d’agir et de traiter avec détermination, professionnalisme et sans crainte ces contrevenants et émeutiers violents qui nuiront aux habitants de la région et aux usagers de la route, à tout moment et n’importe où.”

Le magasin "Von Kosher" incendié à Jérusalem

Le magasin “Von Kosher” incendié à Jérusalem
( Photo: Documentation des opérations du district de KBA Jérusalem )
Jusqu’à présent, à part les deux premiers arrêtés de cette manifestation, aucun autre émeutier qui y a participé n’a été arrêté. En tout cas, les deux ne sont pas soupçonnés d’avoir jeté les ordures sur Dzalovsky. “D’autres arrestations sont attendues”, a indiqué la police. La documentation de l’incident a depuis été publiée , et quelques minutes plus tard, la police a émis un ordre de bâillon sur les détails de l’enquête.
La manifestation dans le quartier de Mea Shearim, contre l’arrestation la semaine dernière de Yehoshua Dadon (34 ans), soupçonné d’avoir mis le feu à un magasin de téléphonie mobile il y a quelques mois, a commencé jeudi vers 21h00, et a duré des heures.
Des centaines d’émeutiers ont bloqué des routes, incendié un poteau de feux tricolores et des poubelles, et jeté des pierres sur la police. Les pompiers ont éteint les poubelles qui ont été incendiées, mais l’une des poubelles a touché Mirel Dzalovsky, comme mentionné.
Au début, elle a été emmenée à l’hôpital Shaare Zedek dans un état mineur, souffrant de blessures aux côtes et à l’estomac, mais pendant la nuit, son état s’est aggravé.
Hier soir, la police a présenté une déclaration du procureur contre Dadon de Beit Shemesh sur l’intention du bureau du procureur de l’accuser d’avoir incendié un magasin de téléphonie mobile dans le quartier de Geula à Jérusalem début octobre et de complot en vue de commettre un crime.
Lors d’une audience tenue hier matin au tribunal d’instance de Jérusalem, le représentant de la police, le sergent-major Shimon Malka, a souligné la dangerosité de Dadon qui, selon lui, a incendié un magasin près d’un immeuble résidentiel et mis en danger la vie des gens
Il a ajouté : “Même si Dadon savait que la police le recherchait, il s’est enfui et ne s’est pas présenté au commissariat pendant plus d’un mois, jusqu’à ce que ce soit finalement lui qui se soit rendu.”
Les soldes folles continuent sur Aliexpress ! Dans le cadre de la vente, il y aura une baisse de prix sur une grande variété de produits Et les coupons sont particulièrement intéressants !! La liste des coupons contre une variété de produits :
  • 🛒 3$ de rabais sur les achats de plus de 29$ : Code promo OUTDOOR3
  • 🛒 8$ de rabais sur les achats de plus de 69$ : Code promo OUTDOOR8
  • 🛒 20$ de rabais sur les achats de plus de 169$ : Le code promo est OUTDOOR20
  • 🛒 30$ de rabais sur les achats de plus de 239$ : Le code promo est OUTDOOR30
  • 🛒 50$ de rabais sur les achats de plus de 369$ : Le code promo est OUTDOOR50
Allez sur la page de vente ici : https://s.click.aliexpress.com/e/_Dk87Pwp

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !