🟦 ANNONCE 🟦

Message de Biden pour Pessah : Pas de mention de Jérusalem et du judaïsme

0
336
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans leurs voeux , le président Joe Biden et la Première Dame ont salué la fête de la Pâque comme un moment pour réfléchir à l’adversité de la pandémie COVID et surmonter le racisme et les préjugés. Après avoir loué la fête en des termes qui négligeaient de mentionner Dieu ou les Juifs, le président a déclaré que les Juifs observeraient le commandement biblique du rituel du Seder «sur un écran plutôt que côte à côte».

Il convient de noter que conformément à leurs mandats religieux, il est interdit aux juifs d’utiliser l’électricité le jour saint, ce qui constitue une profanation. L’affirmation de Jill Biden selon laquelle la Pâque est «juive mais son message est universel» est à la limite de l’appropriation culturelle et de la théologie de remplacement. Dans son discours de deux minutes, Biden n’a pas mentionné «Dieu», le peuple juif ou l’exode de l’esclavage en Égypte.

🔳 ANNONCE 🔳

Il a expliqué que «L’année prochaine à Jérusalem», la déclaration éternelle des Juifs qu’ils retourneront dans leur capitale éternelle en Israël, devrait être «adaptée» pour être une devise COVID de «L’année prochaine en personne».

L’allocution de la vice-présidente, accompagnée de son mari juif de naissance, n’était pas meilleure. Kamala Harris a expliqué que la fête de la Pâque portait sur «la résilience de l’esprit humain face à l’injustice». Elle a répété la devise présidentielle «L’année prochaine à Jérusalem; l’année prochaine en personne »

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Le «First Gentleman» a accueilli le Seder de la Maison Blanche jeudi soir, deux jours avant les fêtes proprement dites.