L’UNRWA a été créée pour aider les réfugiés juifs et arabes

0
101
Les réfugiés juifs arrivant en Israël ont été envoyés dans des ma'abarot, ou camps de transit.
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Suite aux preuves de connivence avec le Hamas à Gaza, plusieurs pays ont retiré ou suspendu leur financement à l’UNWRA, l’agence des Nations Unies chargée de venir en aide aux réfugiés arabes palestiniens* fuyant en 1948 ce qui allait devenir Israël. 

Mais il y a peu de discussions sur la raison pour laquelle une agence créée à titre temporaire devrait encore apporter une aide aux «réfugiés» 75 ans plus tard. On ignore généralement que l’UNRWA a été créée dans le but d’aider les réfugiés des deux côtés du conflit, mais personne ne parle aujourd’hui des réfugiés juifs, qui ont été pleinement absorbés.

Selon Don Peretz (Qui est un réfugié ?), l’UNRWA a initialement défini un réfugié « comme une personne dans le besoin qui, à cause de la guerre en Palestine, a perdu sa maison et ses moyens de subsistance.

Cette définition incluait quelque 17 000 Juifs qui avaient vécu dans les régions de Palestine conquises par les forces arabes pendant la guerre de 1948 et environ 50 000 Arabes vivant à l’intérieur des frontières d’armistice d’Israël. Israël a assumé la responsabilité de ces individus et, en 1950, ils ont été rayés des listes de l’UNRWA, ne laissant que les Arabes de Palestine et quelques centaines de Palestiniens chrétiens non arabes en dehors d’Israël dans la catégorie des réfugiés de l’UNRWA.

À l’époque, il n’existait aucune définition internationalement reconnue de ce qui constituait un réfugié. En 1951, la Convention des Nations Unies relative aux réfugiés a adopté la définition suivante :

« Une personne qui, en raison d’une crainte fondée d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un groupe social particulier ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays de son pays, nationalité et ne peut ou, en raison de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, n’ayant pas de nationalité et se trouvant hors du pays dans lequel il avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements, ne peut ou, en raison de cette crainte, ne veut y retourner.

Cette définition s’applique certainement aux 850 000 réfugiés juifs fuyant les persécutions dans les pays arabes, les incendies de synagogues, les arrestations et les émeutes. Retourner dans ces pays aurait mis – et c’est toujours le cas – leur vie en danger.

Le fardeau de la réhabilitation et de la réinstallation des 650 000 réfugiés juifs arrivés en Israël en provenance des pays arabes a été assumé par l’Agence juive et les organisations humanitaires juives américaines, telles que le Joint Distribution Committee. Ils ont été dirigés vers des camps de transit ou ma’abarot. Les conditions étaient épouvantables.

L’aide américaine destinée à résoudre le problème des réfugiés du Moyen-Orient était censée être répartie à parts égales entre Israël et les États arabes, chaque camp recevant 50 millions de dollars pour construire des infrastructures permettant d’absorber les réfugiés. L’argent destiné à accueillir les réfugiés arabes a été remis à l’agence des Nations Unies fondée pour s’occuper de la question des réfugiés palestiniens, et les Américains ont donné aux pays arabes 53 millions de dollars supplémentaires pour la « coopération technique ». 

En fait, la partie arabe a reçu le double de l’argent donné à Israël, même si Israël a accueilli davantage de réfugiés, y compris ceux des pays arabes – des Juifs déplacés par les bouleversements régionaux. Les projets de loi présentés au Congrès en 1951 comprenaient un projet de loi visant à envoyer une aide israélienne pour accueillir des réfugiés. C’était la première et la dernière fois qu’un mécanisme était établi pour les réfugiés juifs. Le montant alloué par le Congrès aux réfugiés du Moyen-Orient – ​​juifs et arabes – à la demande du président de l’époque, Harry Truman, s’élève aujourd’hui à 1,5 milliard de dollars.

 

Articles en soldes

Épaisse Bottes Plateforme Chaude Chaussures Décontractées Prix original: ILS 359.41 Prix actuel : ILS 186.90 Cliquer & Acheter: https://s.click.aliexpress.com/e/_mNC34bw Code Infos Israel News sur AliExpress : ALCKGQYB

IMPORTANT : Nous sommes tous des bénévoles et préparons des repas aux soldats lors de cette guerre innatendue.

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

COUPONS REDUCTIONS SUR ALIEXPRESS VALABLE JUSQ'AU 17 Novembre

❤️ Pour un minimum d'achat de 250 $ : remise de 40  $ - COUPON AEUS40

https://s.click.aliexpress.com/e/_onQkZdz

❤️Pour un minimum d'achat de 100 $ : remise de 15 $ - COUPON US15

https://s.click.aliexpress.com/e/_olcADIP

REJOIGNEZ NOUS

Vous pouvez nous joindre sur notre canal Telegram afin de mettre fin à la censure sur Facebook qui vous empêche de voir notre fil d'actualités depuis plus de deux années ! : https://t.me/infoisraelnews

De vous réabonner à ma timeline sur Facebook : https://www.facebook.com/alyaexpress/
De vous réabonner sur notre page Facebook :
De vous joindre sur notre Twitter : https://twitter.com/InfosIsraelNews
Ce sont les liens de tous nos sites d'informations :
Alyaexpress-News : https://alyaexpress-news.com/
Infos Israel.News : https://infos-israel.news/
Rak Bé Israel : https://rakbeisrael.buzz/
CQVC.online : https://cqvc.online/
La Roulotte du Hayal : https://sosnetivot.com/

 

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !