L’Iran profitera-t-il de la période du Ramadan pour accroître les tensions avec Israël ?

0
187
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La récente série d’attentats terroristes en Israël est de ceux qui peuvent facilement provoquer une escalade de la violence et amener l’Iran ou ses partenaires, comme le Hamas et le Hezbollah, à penser qu’il est temps de défier Israël.

L’année dernière, une série d’incidents à Jérusalem et des tensions autour de Sheikh Jarrah ont conduit le Hamas à tirer des roquettes sur Jérusalem. Cela a conduit à une brève guerre entre Israël et le Hamas. C’était une guerre dont le rythme était largement dicté non seulement par le Hamas mais aussi par l’Iran.

La guerre de mai 2021 nous a appris plusieurs leçons. La première était que l’Iran et le Hamas étaient prêts à utiliser les incidents à Jérusalem pour justifier le lancement de roquettes massives sur Israël. Deuxièmement, le Hamas planifiait cette guerre depuis un certain temps, stockant des roquettes pour tirer en grandes salves allant jusqu’à 140 à la fois.

L’Iran s’est probablement coordonné avec le Hamas dans ces attaques. L’Iran voulait non seulement utiliser le Hamas pour tirer des roquettes sans discernement, mais aussi utiliser des drones et des roquettes à longue portée pour tenter de mener des attaques coordonnées contre les infrastructures. L’Iran a utilisé ce modèle avec les Houthis au Yémen, soutenant les attaques contre l’Arabie saoudite et les installations énergétiques d’Aramco.

Cela signifie que l’Iran peut croire qu’avec un autre Ramadan venant après diverses attaques en Israël, il pourrait vouloir opérationnaliser divers groupes contre Israël. Cela pourrait impliquer le Jihad islamique palestinien, qui a salué la récente attaque terroriste à Bnei Brak. De plus, cela pourrait impliquer des groupes de Syrie ou même d’Irak.

En mai 2021, pendant la guerre Israël-Hamas, l’Iran a utilisé un drone irakien pour attaquer Israël. Des rapports récents indiquent qu’Israël a également utilisé des F-35 pour abattre des drones iraniens qui visaient Israël. De plus, les États-Unis ont abattu des drones iraniens.

Les ministres des Affaires étrangères de Bahreïn, des Émirats arabes unis, de l’Égypte et du Maroc étaient récemment en Israël pour le sommet du Néguev. En outre, Israël a participé à plusieurs exercices militaires conjoints avec le Commandement central américain, la marine américaine et ses partenaires du Golfe au cours des six derniers mois. C’est important, et l’Iran surveille ces développements.

L’Iran sait qu’il peut attiser les tensions le long de plusieurs milliers de kilomètres de lignes de front potentielles – y compris la bande de Gaza, le nord d’Israël et les hauteurs du Golan – ou en utilisant des bases en Irak et aussi potentiellement en utilisant des drones pour attaquer la navigation dans le golfe d’Oman, car il fait en juillet de l’année dernière.

Tout cela représente une menace très réelle qui évolue constamment. L’Iran essaie souvent d’utiliser des incidents locaux pour alimenter un « cycle » de violence qui lui donne alors une excuse pour utiliser des groupes comme le Hamas. Dans le passé, l’Iran a également envoyé des cellules du Hezbollah avec des drones dans des zones proches du Golan pour attaquer Israël.

L’Iran a également accru les menaces contre Israël en mai et juin 2019, lorsqu’il a exacerbé les tensions avec les États-Unis en Irak et dans le Golfe. En 2019, Israël a dû neutraliser une équipe de drones du Hezbollah dans le Golan.

De plus, l’Iran a utilisé un drone depuis la base T-4 en Syrie en février 2018 pour attaquer Israël. En décembre 2018, Israël a lancé l’opération Northern Shield pour neutraliser les tunnels du Hezbollah dans le nord.

Tout cela est lié, et il convient de prêter une attention particulière à ce que pourrait être la prochaine décision de l’Iran au cours du mois prochain.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !