L’hopital d’Ashdod ne peux plus accueillir des malades : « Nous n’avons pas de place pour admettre des patients »

0
233
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Nouveau ministre de la Santé, vieux défis : les urgences d’Assuta Ashdod ont été fermées hier (dimanche) pour recevoir de nouveaux patients pendant deux heures en raison de la congestion. Dans tous les hôpitaux, une occupation moyenne de 103% a été enregistrée hier et aujourd’hui – 97%. Les hôpitaux préviennent : « C’est encore avant le pic de l’hiver, à l’entrée des urgences les brancards attendent et c’est un spectacle terrible. »

Le nouveau ministre de la Santé Deri n’a pas 100 jours de grâce en fonction. Dès son premier jour de travail, il a été exposé à l’un des problèmes les plus difficiles du système de santé : les lourdes charges dans les salles d’urgence et les services internes. Ce sont des charges qui sont enregistrées presque toute l’année mais qui augmentent encore plus pendant l’hiver.

Hier, le ministère de la Santé a autorisé l’hôpital Assuta Ashdod à ne pas admettre de nouveaux patients aux urgences pendant environ une heure et demie. La décision fait référence aux patients qui arrivent dans des ambulances et qui ne sont pas de vraies urgences.

Un responsable de l’hôpital a déclaré: « Lorsque nous n’avons pas de place libre aux urgences pour admettre des patients, nous contactons le ministère de la Santé et demandons un répit lorsque les ambulances arrivent. Nous avons besoin de ce répit pour évacuer les patients vers une hospitalisation à domicile et libérer des lits d’hôpitaux. Il est important de comprendre qu’un séjour aux urgences lorsqu’il n’y a pas de place dans les services peut atteindre jusqu’à trois jours, ce qui affecte grandement la qualité du traitement et sa satisfaction.

« La fermeture des portes aux patients aux urgences est une catastrophe de notre point de vue. Bien sûr, les réanimations et les cas urgents sont reçus tout le temps. A l’entrée des urgences les brancards attendent et c’est un spectacle terrible. Les dépistages pour enfants et les services pédiatriques sont également occupés chez nous et ce, même avant le pic de l’hiver. Sans l’ajout de lits d’hôpitaux, nous reviendrons à cette réalité. »

Champ de bataille interne
Les données du ministère de la Santé montrent qu’hier, l’occupation moyenne des salles était de 103 %, tandis qu’à Hadassah Ein Kerem, l’occupation était de 129 %, à Nahariya – 116,3 %, à Shaare Zedek – 106 % et à Hillel Yaffe – 100 %.

Pr Arnon Afek, directeur général adjoint de Sheba et président de l’Association des directeurs d’hôpitaux : « Les dimanches sont toujours des journées plus chargées dans les hôpitaux. Mais toujours par rapport aux dimanches passés à Sheba et d’après ce que j’ai entendu d’autres directeurs d’hôpitaux, hier a été un record dans le nombre de renvois aux urgences.

« On parle de charges très importantes qui ont provoqué une augmentation de l’occupation des internats. Nous sommes à plus de 100% d’occupation dans nos internats. C’était comme un champ de bataille. Nous avons contacté le ministère de la Santé pour savoir quelle était la situation de charge anormale et nous avons compris d’eux qu’il y a des charges dans tous les hôpitaux. Nous parlons d’étirer toute l’infrastructure du système.Il faut se rappeler que le système de santé en Israël fonctionne aussi systématiquement sans réserve dans les services d’hospitalisation et d’urgence.

« Nous nous félicitons de l’arrivée du ministre de la Santé nommé Deri et du nouveau PDG Bar Siman Tov, et c’est l’un des défis importants. Le système de santé veut traiter tout le monde de la même manière et nous avons besoin des ressources nécessaires le plus tôt possible pour pouvoir soigner tout le monde. Il y a une forte augmentation des arrivées aux cliniques communautaires. »

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !