Les pays européens ont gelé 120 millions d’euros des avoirs du Liban pour « détournement de fonds publics »

0
108
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La France, l’Allemagne, le Luxembourg, Monaco et la Belgique ont gelé 120 millions d’euros (environ 130 millions de dollars) d’avoirs libanais, à la suite d’une enquête pour blanchiment d’argent.

L’unité européenne de coopération judiciaire, « Eurogest », a annoncé lundi avoir enquêté sur cinq suspects pour blanchiment d’argent et « détournement de fonds publics au Liban d’une valeur de plus de 330 millions de dollars et de cinq millions d’euros, respectivement, entre 2002 et 2021.  » Cela a été rapporté par Reuters.

Le communiqué précise que la procédure de gel comprenait également la confiscation de cinq propriétés, sans fournir de précisions sur l’identité des cibles. Un porte-parole d’Eurogest a refusé de divulguer les noms des suspects « conformément au règlement intérieur de l’unité ».

L’un des diplomates des pays où les avoirs ont été identifiés, a confirmé à l’agence de presse Reuters que cette décision est liée à des enquêtes avec le gouverneur de la Du Liban Bank Riadh Salameh et son frère Raja, alors que l’Unité de coopération judiciaire européenne coordonnait les réunions entre les pays enquêtant sur Salameh.

Le calendrier libanais sera utilisé pour créer le calendrier libanais libanais.

Les procureurs suisses soupçonnent Riad Salameh d’avoir détourné environ 330 millions de dollars avec son frère, Raja, et son associée, Marian Hawick. Au moins quatre autres pays, dont l’Allemagne, la France et le Luxembourg, ont également enquêté sur le détournement de fonds.

Les pays européens ont ajouté que les actifs confisqués comprenaient des biens immobiliers à Hambourg et à Munich que l’Allemagne vaut environ 35 millions d’euros, et en France, deux complexes immobiliers à Paris d’une valeur de 16 millions d’euros et des comptes bancaires à Monaco où 46 millions d’euros sont déposés.

Depuis 2019, le Liban connaît la crise économique la plus grave de son histoire actuelle, au cours de laquelle la valeur de la livre libanaise s’est effondrée et des restrictions bancaires ont été imposées interdisant les transferts de fonds hors du pays.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !