Les Pays-Bas demandent aux citoyens de limiter leur consommation de gaz suite à la décision du Kremlin

0
141
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le gouvernement néerlandais conseillera aux citoyens et aux entreprises d’utiliser moins de gaz, mais s’est abstenu d’activer des plans énergétiques d’urgence.

Aujourd’hui, l’Allemagne a déclaré activée la première phase des plans d’urgence pour le gaz – connue sous le nom d' »alerte précoce » – au milieu des inquiétudes croissantes concernant les pénuries d’approvisionnement.

Sa décision de ne pas suivre les traces de l’Allemagne a repoussé la possibilité d’un plan de crise à l’échelle d’un bloc ou régional au sein de l’Union européenne (UE).

Cela ne se produit que lorsque deux États membres déclarent une urgence pour les mêmes raisons.

La demande du Kremlin que les paiements du gaz soient effectués en roubles a poussé les sociétés énergétiques à se démener pour évaluer les ramifications, et l’UE craint de plus en plus que la Russie ne réduise ses approvisionnements.

Les Pays-Bas importent près de 20 % de leur gaz naturel de Russie et recherchent des sources alternatives après l’invasion de l’Ukraine par Moscou le 24 février.

Tim van Dijk, porte-parole du ministère des Affaires économiques, a déclaré à Reuters : « Compte tenu de la décision de l’Allemagne, nous avons révisé notre plan de sécurité du gaz. Nous n’allons pas mettre le plan en action parce que nous ne franchirons cette étape que lorsqu’il y aura une véritable pénurie physique ou qu’il y aura une menace aiguë que cela se produise.

Il a déclaré que les Néerlandais surveillaient la situation au quotidien et avaient décidé de lancer une campagne publique ce week-end demandant aux gens de réduire leur consommation de gaz, suite à l’invasion russe de l’Ukraine.

Malgré les sanctions strictes imposées à Moscou par l’Union européenne, le gaz russe continue d’entrer sur le continent, représentant environ 40 % de ses approvisionnements totaux.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !