Les Palestiniens de Silwan vendent des maisons aux Juifs, prennent l’argent et s’enfuient

0
469
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Deux propriétés de Silwan ont été vendues à des Juifs au cours du mois dernier. Le 1er juillet, il a été révélé que Walid Atout avait vendu son appartement à des Juifs. Lui et sa famille ont fui parce qu’ils pourraient être tués pour avoir vendu aux Juifs.

À propos de la propriété, le centre d’information a précisé qu’il y a environ une semaine, il avait été question de la vendre à des parties inconnues, alors des notables de la ville de Silwan et des membres de comités locaux se sont entretenus avec le propriétaire de la propriété nommé Walid Atout, où il a nié la vente, soulignant qu’il avait reçu une offre de vente aux autorités turques, mais qu’il ne l’avait pas fait. Il est resté à la maison avec sa famille jusqu’à jeudi matin.
Le centre d’information Wadi Hilweh a ajouté qu’au milieu des enquêtes menées par les comités et les autorités compétentes au cours des derniers jours, il a été constaté qu’Atout a vendu sa maison à Ahmed Ighbaryeh des terres palestiniennes de 1948, qui l’a cédée à un entrepreneur pour des rénovations, tandis qu’Atout et sa famille de 5 membres ont quitté la propriété sans vider son contenu et sans emporter leurs effets personnels de vêtements et autres objets, afin de ne pas attirer l’attention des riverains, d’autant plus que la propriété est située à l’intérieur d’un des ruelles du quartier de Wadi Hilweh.
Le centre a ajouté que les autorités compétentes de Silwan avaient contacté le soi-disant « Ighbaryeh » jeudi pour savoir ce qui se passait et lui ont demandé de venir à la propriété pour parler, mais il a refusé et a nié , et dit qu’il l’avait acheté pour en faire une clinique. Les notables ont réussi à lui parler puis lui aussi a fui le site.

Cette semaine, une autre vente a été révélée . Faoud Atallah Siyam avait vendu ses propriétés à l’association Elad il y a quelque temps et est décédé par la suite. Sa femme n’était pas au courant de la vente, mais elle a été appelée dans le bureau d’un avocat cette semaine où on lui a montré une vidéo de Siyam acceptant l’argent et qu’il a également vendu un autre appartement qu’il possédait dans le quartier au groupe juif. 

Parce que les médias arabes ne veulent pas admettre que leur propre peuple vendrait des terres aux Juifs, ils utilisent la langue (en arabe et en anglais) selon laquelle les propriétés ont été « divulguées » aux Juifs.
Ces histoires ne parviennent pas souvent dans les médias occidentaux parce que le récit est que les Juifs volent des propriétés plutôt que de les acheter légalement. Si la vérité était rapportée, les médias devraient mentionner la peine de mort potentielle infligée à l’Autorité palestinienne pour avoir vendu des terres aux Juifs, ce qui serait gênant et montrerait que les seuls fanatiques dans cette histoire sont les Palestiniens. 


IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦