Les législateurs démocrates américains condamnent « l’acte de terrorisme » d’Israël

0
358
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un groupe de législateurs démocrates a critiqué les représailles israéliennes contre l’organisation terroriste du Hamas et les actions de la police pour réprimer les troubles arabes à Jérusalem.

Plusieurs membres progressistes de premier plan de la Chambre des représentants ont publiquement dénoncé les attaques de représailles israéliennes pendant la nuit à la suite d’attaques à la roquette depuis la bande de Gaza, ainsi que les tentatives de la police de réprimer les troubles arabes sur le mont du Temple lundi dans la matinée.

🔳 ANNONCE 🔳

L’armée de l’air israélienne a frappé plus de 130 cibles dans la bande de Gaza lundi soir et tôt mardi matin, tuant 15 terroristes, après que des terroristes opérant dans l’enclave côtière dirigée par le Hamas aient tiré des centaines de roquettes sur le territoire israélien, endommageant plusieurs maisons et immeubles à appartements.

La membre du Congrès du Minnesota, Ilhan Omar, a critiqué les représailles israéliennes, les qualifiant d ‘ »acte de terrorisme ».

Dans un tweet du jour au lendemain, Omar a refusé de mentionner les attaques du Hamas contre Israël, tout en condamnant la réponse militaire d’Israël aux attaques à la roquette comme du « terrorisme ».

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

«Beaucoup vous diront qu’Israël a le droit de se défendre, à la sécurité et à la protection, mais ils ne disent pas si les Palestiniens ont également ces droits. Tant que nous ne serons pas en mesure de défendre les droits des Palestiniens ainsi que ceux des Israéliens, nous n’aurons rien à faire en matière de justice ou de paix.  »

«Les frappes aériennes israéliennes qui tuent des civils à Gaza sont un acte de terrorisme. Les Palestiniens méritent d’être protégés. Contrairement à Israël, les programmes de défense antimissile, tels que le Dôme de fer, n’existent pas pour protéger les civils palestiniens. Il est inconcevable de ne pas condamner ces attentats lors de la semaine de l’Aïd ».

🔳 ANNONCE 🔳

La membre du Congrès du Michigan, Rashida Tlaib, a condamné Israël dans un tweet tôt mardi matin pour ses attaques contre des cibles terroristes à Gaza et ses projets d’expulsion de dizaines de squatters arabes du quartier de Shimon Hatzaddik (Sheikh Jarrah) à Jérusalem.

Les squatters, vivant sur des propriétés juives saisies par le gouvernement jordanien après l’expulsion des Juifs locaux en 1948, ont refusé de payer un loyer, une condition que la Jordanie a fixée pour l’utilisation des propriétés.

«Je vois que certains de ceux qui étaient silencieux pendant que les Palestiniens ont été arrachés de leurs maisons et gazés avec des gaz lacrymogènes dans leurs mosquées les plus sacrées trouvent maintenant leur voix, du côté du gouvernement israélien alors que les frappes aériennes laissent des enfants palestiniens morts. Où sont leurs voix lorsque les Palestiniens sont menacés?

Ayanna Pressley du Massachusetts a laissé entendre que les États-Unis devraient mettre fin à leur aide militaire à Israël, tweetant: « Les dollars du gouvernement américain ne devraient pas financer la violence d’État. » En Boston. À Bogota. À Chelsea. À Jérusalem. Chez Randolph. Dans n’importe quelle partie ».

Tlaid et Omar, ainsi que le membre du Congrès de l’Indiana, Andre Carson, ont publié lundi une déclaration commune condamnant Israël pour les frappes aériennes à Gaza et l’intervention de la police contre les émeutiers sur le mont du Temple.

🟦 ANNONCE 🟦

Tous les trois ont accusé Israël de « violations des droits de l’homme » et ont appelé à la fin de l’aide militaire à l’Etat juif.

«Nous sommes horrifiés par l’attaque violente des forces israéliennes contre la mosquée Al Aqsa et par les attaques violentes continues contre le peuple palestinien pendant le mois sacré du Ramadan. Plus de 300 personnes ont été blessées lors de l’attaque, dont 200 ont été hospitalisées.  »

«Tout le monde, quelle que soit sa foi, mérite refuge et paix dans ses lieux de culte. La même chose devrait s’appliquer aux Palestiniens, en particulier pendant le mois sacré du Ramadan.  »

« Cela se produit alors que le gouvernement israélien envisage de procéder à des expulsions forcées dans le quartier à prédominance palestinienne de Sheikh Jarrah , en violation directe du droit international, de la Convention de Genève et des droits humains fondamentaux. »

Aujourd’hui, l’armée israélienne a lancé des frappes aériennes sur Gaza, tuant 20 personnes, dont 9 enfants, selon des responsables palestiniens de la santé. Et le Hamas a tiré des roquettes sur Israël. Nous condamnons toute violence dans ce conflit: ces actes ne servent qu’à faire avancer les objectifs politiques des puissants au détriment des souffrances du peuple ».

« Cependant, soyons clairs: nous continuons à fournir au gouvernement israélien plus de 3 milliards de dollars d’aide militaire chaque année, sans engagement ni responsabilité pour les violations des droits de l’homme et les confiscations illégales en cours de terres palestiniennes. »

«Pendant des décennies, nous avons exprimé du bout des lèvres l’idée d’un État palestinien, tandis que les confiscations de terres, l’expansion des colonies et les déplacements forcés se poursuivent, rendant de plus en plus inaccessible une future maison aux Palestiniens. Il est temps que nous agissions enfin pour protéger les droits humains des Palestiniens et sauver des vies.  »

Lundi, l’ambassadeur israélien aux États-Unis, Gilad Erdan, a critiqué Tlaib pour ses affirmations selon lesquelles Israël «attaquait» la mosquée Al Aqsa lors des émeutes musulmanes de lundi à Jérusalem.

«Membre du Congrès Rashida Tlaib, vous devriez peut-être ouvrir les yeux sur toute la situation. Le troisième lieu le plus saint de l’Islam est utilisé pour accumuler des cocktails Molotov et des pierres qui sont lancées sur la police et les fidèles juifs qui prient au Mur occidental, sous le mont du Temple », a écrit Erdan sur Twitter.

«Des centaines de milliers de Palestiniens ont librement prié sur leurs lieux saints, y compris à Jérusalem, pendant le mois de Ramadan, car Israël croit en la liberté de religion et les forces de sécurité israéliennes s’efforcent de permettre à tous les groupes de prier en paix.

« Au lieu de cela, certains des soi-disant » adorateurs « musulmans restreignent la liberté de culte de milliers de Juifs qui veulent célébrer la Journée de Jérusalem, l’un des jours les plus importants de notre calendrier qui marque la réunification de notre ville sainte et sainte » .

«Membre du Congrès, au lieu d’appeler à la paix et au calme, vos tweets sont ceux qui alimentent les tensions. Il ne se rend peut-être pas compte que ses propos encouragent des groupes terroristes comme le Hamas à tirer des roquettes sur des civils et à mener des attaques contre des juifs », a averti Erdan.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦