Le prince Bahreïni est arrivé au Nepal avec 2000 vaccins à l’insu des autorités

0
342
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Népal et Bahreïn ont été dans la tourmente ces derniers jours après qu’il a été révélé que le prince bahreïni Muhammad al-Khalifa était venu en voyage sur le mont Everest et avait apporté avec lui 2000 doses de vaccin aux résidents locaux. Le Népal est indigné par cette décision, qui a eu lieu à leur insu et sans leur approbation.

Lundi, il a atterri au Népal accompagné d’une importante délégation avant une randonnée sur le mont Everest. Le grand entourage est venu avec beaucoup de matériel, qui comprenait, entre autres, des emballages contenant environ 2 000 doses de vaccin. La Drug Administration au Népal a appris que les doses de la société Astraznica ont été administrées aux habitants d’un village situé au pied de la montagne, dans une tentative du fils royal de s’assurer qu’il reçoive la meilleure aide et le meilleur traitement. Le même prince avait déjà parcouru le mont Everest il y a environ un an et est maintenant revenu pour une autre randonnée.

🔳 ANNONCE 🔳

Le Népal, comme indiqué, est indigné par cette décision, qui a eu lieu à l’insu des autorités du pays et sans coordination comme requis. «Nous travaillons à enquêter sur la manière dont les vaccins ont été introduits dans le pays sans coopération minimale devant nous», a déclaré Bharat Bahatrai, responsable des médicaments au Népal.

La colère du gouvernement vient du fait que les villageois qui ont été vaccinés ne sont pas au sommet du groupe prioritaire de se faire vacciner dans le pays. L’ambassade de Bahreïn au Népal a déclaré que cette décision avait été prise de bonne foi et que les intentions du prince étaient bonnes, dans le but de faire un don et d’aider les habitants du district de Gorka au Népal.

Depuis le début de l’épidémie au Népal, plus de 3 000 personnes sont mortes dans le pays. La campagne de vaccination dans le pays, qui compte une population d’environ 29 millions de personnes, a commencé le 27 janvier et jusqu’à présent, seules les personnes âgées de 65 ans et plus ont été autorisées à se faire vacciner. L’opération ne se déroule pas à un rythme satisfaisant, le gouvernement de Katmandou n’ayant jusqu’ici réussi à promettre que 348 000 doses de vaccin.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦