Le commandant du bataillon 9215 concernant la frontiere avec l’Egypte : “Ce n’est pas de la contrebande mais du terrorisme”

0
545
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le commandant de char au bataillon 9215 dans les réserves a fait un témoignage choquant au journaliste Yanon Migal de Ynet concernant la situation réelle à la frontière égyptienne.

” Nous étions las bas, il y a environ un an et demi et aujourd’hui j’ai entendu à la radio ce qui se passe dans le secteur et je serais heureux de partager des omissions qui, je crois, existent encore aujourd’hui”

1. Lorsque nous y étions dans le secteur, le véhicule de patrouille de la force était une Nissan Micra qui patrouillait la clôture, oui, une Nissan Micra ni plus ni moins car le véhicule militaire est tombé en panne, seul le MP (chef) de l’avant-poste a un véhicule protégé et les combattants se déplacent dans la savane civile pour chaque cas de contrebande.

2. Le deuxième jour, j’ai entendu un coup de feu d’une arme vers l’avant-poste. J’ai immédiatement pris toute l’équipe et je les ai envoyés dans le char. Nous avons chargé toutes les armes et nous nous sommes mis en position. La compagnie de Cheetah est sortie avec la voiture savane non protégée et a attendu qu’ils arrêtent de tirer car ils savent que lorsqu’ils tirent, l’armée ne les approchera que s’ils sont dans une embuscade car ils sont dans un véhicule non protégé.

Nous sommes montés jusqu’à la position et je les ai vus avec attention, j’ai demandé la permission de tirer. Même s’ils ont tiré sur notre avant-poste, je n’ai rien reçu et il n’y a eu aucune réponse à ce sujet. J’avais peur qu’ils nous tirent à nouveau dessus (ce qui les aurait tués (des contrebandiers du côté égyptien). Finalement, ils se sont repliés quand ils ont vu le char arriver jusqu’à la position et c’est là que l’incident s’est terminé.

3. J’étais sur ce même lieu le vendredi dans le cadre d’un exercice. J’ai l’habitude d’entrainer les soldats. Concernant, les filles, et je n’ai pas de problème à travailler avec les filles, et je pense que c’est aussi important que les combattants, certaines couraient avec des tasses de café devant le magad et ne s’entraînaient pas vraiment. Je ne sais pas si c’était de la lassitude ou juste un manque de sérieux, mais à ce moment là le magad les a vus, je leur ai dit qu’il allait les punir mais personne n’a été puni et l’exercice était bien défini. Je noterai qu’aucune tâche de l’entraînement n’a été faite correctement et tout était dans l’ambiance d’une blague, pas moins.

4. Nous avons eu une réunion avec des responsables,, on nous a présenté des omissions que les bataillons là-bas traversent, qui nuisent aux opérations et une force même entraînée peut être équipé d’armes usées qui ne nous permettent pas de voyager avec les chars car c’est cher (alors pourquoi sommes-nous là).

5. Le sentiment là-bas, quel que soit le bataillon impliqué, est un sentiment de frustration. Je voudrais souligner que nous n’étions que là et qu’il y avait des forces non égyptiennes très dangereuses et hautement entraînées à la clôture essayant de la saboter. Je ne peux pas entrer dans les détails.

6. La fonctionnalité y est nulle. Les gardes sont au téléphone toute la journée, et les observatrices mettent les pieds sur la table, et ne comprennent pas les positions des forces comme cette fois où nous sommes montés à la position avec le char pour nous protégés des tirs.

7. Si une force ennemi entraînée arrive à la clôture, ils peuvent commettre une attaque, et je suis sûr que même aujourd’hui, si un terroriste vient à l’avant-poste, il peut exécuter des soldats, prendre des armes à un soldat inconscient et faire un carnage, etc.

8. Quand ils disent que ce n’est que de la contrebande, c’est du pur non-sens. Nous étions là-bas pendant environ deux semaines, et il y eu des tirs 5 fois sur l’avant-poste. Le tir intentionnel d’armes  n’est pas de la contrebande, c’est du terrorisme.
Il suffit que ces unités de Tsahal descendent avec leur Savannah non protégée vers un chemin de haute sécurité et que des tirs soient dirigés contre eux, cela peut produire un nombre de victimes d’une ampleur que nous ne connaissions pas meme apres l’avant-poste de Batesh.

9. Je serais heureux de détailler plus, mais pour des raisons de sécurité, les informations sont interdites.

Les soldes folles continuent sur Aliexpress ! Dans le cadre de la vente, il y aura une baisse de prix sur une grande variété de produits Et les coupons sont particulièrement intéressants !! La liste des coupons contre une variété de produits :
  • 🛒 3$ de rabais sur les achats de plus de 29$ : Code promo OUTDOOR3
  • 🛒 8$ de rabais sur les achats de plus de 69$ : Code promo OUTDOOR8
  • 🛒 20$ de rabais sur les achats de plus de 169$ : Le code promo est OUTDOOR20
  • 🛒 30$ de rabais sur les achats de plus de 239$ : Le code promo est OUTDOOR30
  • 🛒 50$ de rabais sur les achats de plus de 369$ : Le code promo est OUTDOOR50
Allez sur la page de vente ici : https://s.click.aliexpress.com/e/_Dk87Pwp

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !