L’âge de pierre des fax se terminera officiellement en Israël le 26 juillet

0
212

À partir de la semaine prochaine, les Israéliens sont en droit de demander une adresse électronique aux agences gouvernementales si l’on leur propose d’envoyer des documents par télécopie.

Ce vendredi, la «loi sur la télécopie» entrera en vigueur, obligeant les organismes des États et du secteur public à fournir la possibilité de prendre contact par courrier électronique, et pas nécessairement par télécopie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pendant de nombreuses années, alors que le monde moderne tout entier s’était tourné vers les outils de communication Internet, les Israéliens étaient obligés d’effectuer des procédures bureaucratiques par fax.

Cela a été bénéfique pour les bureaucrates – vous pouvez toujours vous rappeler que votre télécopie n’a pas été envoyée ou a été perdue. Les citoyens ont dû courir à la recherche d’un fax «préhistorique» et prendre en charge les coûts supplémentaires liés à l’envoi de documents.

Il y a un an, la députée Sharen Heskel et David Bitan (tous deux du Likoud), alors à la tête de la coalition, ont adopté une loi interdisant les communications non alternatives par télécopie.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Désormais, les employés des autorités locales, des caisses de maladie, des hôpitaux, de l’Institut national des assurances (Bituah Leumi) et d’autres n’ont plus le droit de vous dire « Envoyez un fax! ».

La loi stipule qu’il sera possible de contacter les autorités de l’État «par communication numérique», c’est-à-dire qu’il s’agisse d’un courrier électronique, d’une application Whatsapp ou de quelque chose d’autre.