La Cour suprême des États-Unis décidera à qui appartient un Pissarro pillé par les nazis

0
240
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La Cour suprême des États-Unis statuera sur le propriétaire du tableau « Rue Saint-Honoré dans l’après-midi, effet de pluie » (1897) de l’impressionniste franco-danois Camille Pissarro.

Les premiers propriétaires du tableau, la famille juive allemande Cassirer, combattent le musée d’art espagnol qui l’expose depuis près de 17 ans.

Lorsque les nazis sont arrivés au pouvoir, Lilly Neubacher Cassirer a décidé de fuir le pays en 1939. Un responsable nazi a clairement indiqué que la capacité de la famille à obtenir des visas de sortie dépendait entièrement de l’abandon ou non de leur peinture bien-aimée de Pissarro. L’officier a « acheté » le tableau à la famille pour le prix de 360 ​​$. Le tableau est aujourd’hui évalué à 30 millions.

Après la Seconde Guerre mondiale, Lilly Neubacher Cassirer a passé des années à chercher le tableau en vain. Il a accepté 13 000 $ en paiements de réparation du gouvernement allemand lorsqu’il a conclu que le tableau devait avoir été perdu ou détruit. Cependant, il n’a jamais renoncé à son droit de rechercher et de réclamer le tableau s’il était trouvé, selon The Guardian. Le tableau est passé de propriétaire en propriétaire avant d’être acheté par le baron Hans Heinrich Thyssen-Bornemisza de Lugano, en Suisse, en 1976. Le tableau était l’une des 775 œuvres que le baron a vendues à l’Espagne pour plus de 300 millions de dollars au début des années 90.

Le petit-fils de Lilly, Claude, a découvert le tableau au musée Thyssen-Bornemisza à Madrid, en Espagne, en 2000. Lorsqu’il a demandé au musée de le lui rendre en Californie, ils ont refusé. Après que le tribunal espagnol a rejeté sa demande de restitution du tableau, elle a intenté une action en justice dans son État d’origine, la Californie, déclenchant la bataille juridique qui se poursuit à ce jour. Le fils de Claude, David, a poursuivi le combat après le décès de Claude en 2010.

« Cela fait trois générations que la famille Cassirer essaie de récupérer ce qui leur appartient », a déclaré l’avocat de la famille, Stephen Zack, du cabinet d’avocats américain Boies Schiller Flexner. Bien que personne ne conteste le fait que le tableau soit arrivé au musée en tant que bien volé, aucune décision définitive n’a été prise quant à savoir si le propriétaire actuel du tableau peut être déterminé en vertu de la loi espagnole ou californienne. La loi espagnole définit la propriété comme six ans de possession ininterrompue.

Un tribunal californien a jugé que la propriété du tableau relevait de la loi espagnole en 2015, une décision qui a été confirmée par une cour d’appel en 2020. Insatisfaite de ce verdict, la famille Cassirer a poursuivi ses poursuites et l’affaire a ensuite été portée devant la Cour suprême des États-Unis. Cependant, les tribunaux inférieurs ont critiqué l’Espagne pour ne pas avoir voulu remettre le tableau volé.

 

Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.

 

SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !