Israël : la législation sur la conversion au judaïsme reportée

0
129
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Comité ministériel israélien sur la législation a reporté dimanche son vote sur un projet de loi privé visant à décentraliser la conversion juive en Israël tandis que le ministre des Services religieux, Matan Kahana, formule son propre projet de loi sur la question.

Yulia Malinovski, députée d’Israël Beitenu, un parti politique sioniste de droite, laïc et nationaliste en Israël, a présenté sa proposition à la commission qui permettrait aux grands rabbins municipaux et aux doyens des yeshivot (centres d’étude de la Torah et de la Torah Talmud) d’établir leurs propres tribunaux de conversion , un projet de loi qui a été présenté à plusieurs reprises par divers membres de son parti au cours des deux dernières années.

🔳 ANNONCE 🔳

Kahana consulte actuellement les principaux rabbins religieux sionistes sur sa législation afin d’obtenir le plus de soutien possible pour ce qui sera un projet de loi très controversé, et devrait le faire avancer en tant que projet de loi du gouvernement dans les semaines à venir.

Malinovski dirige le Comité des services religieux juifs de la Knesset (le parlement israélien) et a présidé plusieurs audiences houleuses récemment, d’abord concernant les réformes de la cacherout (traitant de ce que les pratiquants peuvent et ne peuvent pas ingérer, sur la base des préceptes bibliques du Lévitique, l’un des Livres bibliques de l’Ancien Testament et du Tanach, et la semaine dernière sur les enquêtes sur le statut juif des tribunaux rabbiniques, où il a ouvertement critiqué le Grand Rabbinat et les tribunaux rabbiniques.

Malinovsky affirme que l’autorité de conversion de l’État n’est pas suffisamment équipée pour faire face au défi social auquel est confronté Israël, dans lequel entre 400 000 et 450 000 citoyens de l’ex-Union soviétique, ou leurs enfants, sont intégrés à la culture israélienne et juive, mais ils ne sont pas juifs. selon la loi juive.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

La législation de Kahana serait très similaire à celle de Malinovski, et les deux permettraient aux rabbins religieux sionistes modérés d’établir leurs propres tribunaux de conversion pour utiliser les indulgences de la loi juive pour faciliter la conversion, en particulier pour la conversion des mineurs.

Le Jerusalem Post comprend que plusieurs rabbins religieux sionistes de haut niveau soutiendront la législation de Kahana, et ils le feront après qu’il ait présenté le projet de loi.

🔳 ANNONCE 🔳

Les rabbins religieux sionistes avec une vision plus conservatrice semblent s’opposer avec véhémence au projet de loi pour sa proposition de retirer l’autorité du grand rabbinat, qui à son tour s’oppose au projet de loi. Ils soutiendront également que la loi réduirait la légitimité des conversions d’État, car de nombreux rabbins remettraient en question les conversions effectuées par les grands rabbins municipaux.

De hauts rabbins ultra-orthodoxes ont déjà critiqué les plans de Kahana.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦