Israël crée un programme pour reconnaître les visages des Palestiniens

0
126
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Washington Post publie une enquête sur l’application pour smartphone Blue Wolf, qui a compilé des milliers de visages palestiniens et des instructions sur ce qu’il faut en faire.

D’après des entretiens menés par des journalistes auprès de militaires anonymes, le programme existe depuis longtemps et dans un premier temps les militaires se sont affrontés pour photographier le plus de Palestiniens possible et créer une base de données. Des données ont également été collectées à partir de caméras de surveillance, puis un programme de reconnaissance faciale a été connecté au cas.

🔳 ANNONCE 🔳

L’application capture des visages palestiniens et les compare à une base de données d’images si vaste qu’un ancien soldat l’a appelée « Facebook pour les Palestiniens ». L’application du téléphone clignote de différentes couleurs pour avertir les soldats si une personne doit être détenue, arrêtée ou, au contraire, laissée seule.

La base de données contient des photographies de femmes, de personnes âgées et d’enfants, tous les habitants des territoires y sont inscrits.

Des membres de l’organisation gauchiste Shovrim Shtika ont mené des entretiens avec plusieurs anciens soldats israéliens.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

En plus du Blue Wolf, l’armée israélienne a installé des caméras à balayage facial à Hébron pour aider les soldats aux points de contrôle à identifier les Palestiniens avant qu’ils ne montrent leurs pièces d’identité. Le réseau plus large de caméras de vidéosurveillance, surnommé « ville intelligente », permet une surveillance en temps réel de la population de la ville et, comme l’a dit un ancien soldat, peut parfois regarder dans les maisons privées.

Les soldats ont admis que bien que le programme de reconnaissance faciale puisse aider à lutter contre le terrorisme, ils ne voudraient pas que de telles choses apparaissent dans leurs villes. Mais d’un autre coté, ce ne sont pas les juifs qui commentent des attentats dans le pays…

🔳 ANNONCE 🔳

Auparavant, le système de reconnaissance faciale totale avait été introduit par les autorités chinoises dans la province du Xinjiang, où vivent les Ouïghours. Les caméras surveillent en permanence la population locale et, en cas de « violations », elles envoient les citoyens dans des « camps de rééducation ». Le génocide des Ouïghours est une grande préoccupation pour le monde. Les caméras au Xinjiang sont si avancées qu’elles peuvent même déterminer l’état émotionnel d’une personne en utilisant l’intelligence artificielle.



IMPORTANT : Le fil d'actualité Facebook est sélectif depuis quelques semaines. Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News
🟦 ANNONCE 🟦