Coup dur pour Google qui va payer une amende de 2,4 milliards d’euros à l’UE

0
515
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans une décision majeure qui renforce les efforts de l’Union européenne pour réprimer les plus grandes entreprises technologiques du monde, Google a perdu mercredi un appel pour annuler une décision antitrust historique des régulateurs européens contre le géant de l’Internet.

La décision du Tribunal basé à Luxembourg concernait une décision de 2017 de la Commission européenne, la branche exécutive du bloc, infligeant une amende de 2,4 milliards d’euros (environ 2,8 milliards de dollars) à Google pour avoir accordé un traitement préférentiel à son propre service d’achat de comparaison de prix par rapport aux services concurrents.

La sanction était la première des trois infligées par Margrethe Vestager, la principale autorité antitrust de la Commission européenne, à l’encontre de Google. Et avec les autres affaires faisant également l’objet d’un appel – et des enquêtes européennes supplémentaires en cours contre Amazon, Apple et Facebook – l’affaire a été étroitement surveillée comme un signal du point de vue du tribunal sur l’utilisation agressive par la Commission européenne de la loi antitrust contre les géants américains de la technologie.

Google peut faire appel la décision à la plus haute juridiction de l’Union européenne, la Cour européenne de justice.

Dans un contexte de soutien croissant à la réglementation des grandes plateformes technologiques aux États-Unis et dans l’Union européenne, les tribunaux joueront un rôle central pour déterminer jusqu’où les gouvernements pourront aller lorsqu’ils interviennent dans l’économie numérique. Aux États-Unis, Google fait face à un procès du ministère de la Justice pour comportement anticoncurrentiel et Facebook en fait face à un autre de la Federal Trade Commission.

En Europe, les tribunaux se sont parfois prononcés contre les régulateurs. L’année dernière, le Tribunal s’est prononcé contre une ordonnance obligeant Apple à payer 13 milliards d’euros d’impôts impayés. Amazon a également fait appel avec succès d’une autre ordonnance de remboursement des taxes.

Dans l’affaire de 2017 contre Google, les régulateurs ont déclaré que le géant de l’Internet avait utilisé sa domination en tant que moteur de recherche pour aider injustement son propre service d’achat sur Internet par rapport à ceux de ses concurrents plus petits.

L’amende de 2,4 milliards d’euros était un record à l’époque, avant d’être dépassée en 2018, lorsque la commission a infligé une amende de 4,34 milliards d’euros à Google pour avoir utilisé illégalement le système d’exploitation Android pour renforcer l’utilisation de son moteur de recherche et d’autres services sur les appareils mobiles.

En 2019, le bureau de Mme Vestager a infligé une amende de 1,49 milliard d’euros à Google pour avoir imposé des conditions abusives à des entreprises qui utilisaient sa barre de recherche sur leurs sites Web en Europe.

Les enquêtes de Google ont contribué à inspirer de nouvelles règles de concurrence plus strictes qui sont en cours de rédaction dans l’Union européenne et qui ciblent les plus grandes plates-formes technologiques du monde. Le projet de loi – le Digital Markets Act – devrait être adopté l’année prochaine et donnerait aux régulateurs européens de nouveaux pouvoirs pour intervenir dans l’économie numérique, notamment en empêchant des entreprises comme Google et Apple d’accorder à leurs services un traitement préférentiel par rapport à leurs concurrents.

La violation des nouvelles règles entraînerait des amendes pouvant aller jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires annuel d’une entreprise.

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !