Comment l’agence Reuters trompe ses lecteurs : Aucune mention de  » terroriste » du Hezbollah sans la dernière attaque contre Israel 

0
670
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Les tensions restent vives dans le nord après que l’armée israélienne ait contrecarré une éventuelle attaque de la milice terroriste du Hezbollah lundi le long de la frontière avec le Liban. Une cellule du Hezbollah, qui comptait entre trois et cinq membres, a traversé la frontière à plusieurs mètres en territoire israélien et a été identifiée par les FDI, qui ont ouvert le feu avec des mitrailleuses et des obus de char. Le Hezbollah a nié avoir lancé une opération contre Israël. »


L’image ci-dessus est un exemple de nouvelles directes de Reuters, qui devrait être sans opinion, ni commentaire. 

Publicité

Comparez cela avec cet autre article contre Israel de Reuters .

Veuillez noter le «  terroriste  » manquant dans ce message Facebook de Reuters n’est pas simplement un oubli. L’article complet n’inclut pas le terme «terroriste» ou «militant». Omettre ce fait fondamental sur le Hezbollah empêche les lecteurs d’informations d’accéder à des informations cruciales sur l’histoire de cette organisation terroriste, son mode de fonctionnement et ses liens avec l’un des principaux États commanditaires du terrorisme au monde qui n’est autre que l’Iran.

« Hezbollah: mi-militaire, mi-politique, tout terroriste »

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Voici la définition du terrorisme donnée par l’Assemblée générale des Nations Unies:
Les actes criminels destinés ou calculés à provoquer un état de terreur dans le grand public, un groupe de personnes ou des personnes particulières à des fins politiques sont en toute circonstance injustifiables, quelles que soient les considérations d’ordre politique, philosophique, idéologique, racial, ethnique, religieux ou autre nature qui peut être invoquée pour les justifier.

Les gouvernements du monde entier ont créé des listes d’organisations qu’ils désignent comme terroristes. Le Hezbollah est considéré comme une organisation terroriste dans dix-huit pays, tandis que sa branche militaire est désignée comme telle par l’Union européenne. Fin juin, un groupe bipartite de législateurs américains a appelé l’UE à désigner les ailes politiques et militaires comme un groupe terroriste.

Malgré le mépris apparent de Reuters pour le passé sordide du Hezbollah, ses activités terroristes sont bien documentées. Depuis sa création dans les années 80, l’organisation a amassé un stock de roquettes plus grand que toutes les armées combinées d’Europe, a mené certaines des attaques terroristes les plus meurtrières dans le monde et facilite désormais l’expansionnisme iranien.

Les faits marquants du bilan des attaques terroristes du Hezbollah incluent les attentats-suicides à la bombe contre les forces américaines et françaises à Beyrouth (en 1983 et 1984) et les forces américaines à nouveau en Arabie saoudite (en 1996), les attentats-suicides ciblant des intérêts juifs et israéliens tels que ceux en Argentine ( 1992 et 1994) et en Thaïlande (tenté en 1994), et une foule d’autres complots ciblant les intérêts américains, français, allemands, britanniques, koweïtiens, bahreïnis et autres, de l’Europe à l’Asie du Sud-Est jusqu’au Moyen-Orient.

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]
Publicité infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !