Home Alyaexpress-News Ashdod | Des milliers d’appartement achetés par les Français à Ashdod sont...

Ashdod | Des milliers d’appartement achetés par les Français à Ashdod sont restés vides

0
796
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Des dizaines d’appartements de luxe achetés par des Juifs français restent vides la plupart de l’année et parfois toute l’année. Beaucoup de Français qui ont acheté des appartements à Ashdod pour immigrer un jour en Israël – sont restés en France, certains sont venus vivre dans la ville mais ont quitté Ashdod qui était en passe de devenir un Ville française, devenait de moins en moins sexy pour eux…

Aux fenêtres des tours résidentielles du quartier de la Marina, où les appartements ont été achetés ces 15 dernières années principalement par des Français – les stores sont fermés.

Le phénomène était que de nombreux appartements sont vides pendant l’année et en été, ils viennent avec leur famille, mais l’été dernier, beaucoup d’entre eux ne sont même pas venus en vacances – peut-être à cause du corona… peut-être à cause du coût de vivre… peut-être pour d’autres raisons.

Les Français ont acheté les appartements pour investir à une époque où l’euro était très élevé par rapport au shekel (environ 5 NIS et ensuite tombé à 3-3,5 NIS), de sorte que les prix leur semblaient vraiment bon marché à l’époque – alors ils ont acheté et acheté et acheté et les prix ont grimpé.

L’antisémitisme croissant en France n’a fait que pousser les Français à investir dans une maison en Terre d’Israël – une maison qui les attendra dans tous les problèmes qu’ils pourraient avoir. Ainsi, lors du salon de l’appartement qui s’est tenu à Paris en 2015 après l’attentat contre l’Hyper Kasher, plusieurs milliers d’intéressés ont participé et se sont disputés le droit d’acheter des appartements en Israël.

Ils ont acheté à Ashdod, Netanya, Jérusalem, Tel-Aviv, également à Ashkelon.

Dans ces années-là, les prix étaient moins de la moitié de ce qu’ils sont aujourd’hui et les banques israéliennes ont préféré ne pas trop se poser de questions sur les piles d’argent qui leur sont arrivées grâce à l’achat des appartements et pas seulement… Elles ont acheté les l’immobilier le plus cher de la ville et depuis lors la plus grande partie est vide. Les volets sont rarement ouverts et les lumières s’allument pendant les mois d’été – mais moins l’été dernier.

Depuis que nous nous souvenons d’Ashdod, les Français y sont venus et ont peint la ville en français aux mois de juillet et août.

Ils sont venus à Ashdod principalement pour rendre visite à des familles et ont apprécié la mer comme l’attraction touristique qui en fait le plus pour eux – d’ailleurs, même lorsqu’ils achètent des appartements – une vue sur la mer est un must.

Dans les années 2000, les Français sont devenus les acheteurs d’appartements les plus potentiels – bien plus que les Israéliens et des salons spéciaux de l’appartement se tenaient en France (Paris et Marseille) plusieurs fois par an – ils achetaient sur prospectus et parfois plusieurs appartements également.

La personne qui détient le record est un Français qui vit à Hawaï et qui a acheté 70 appartements ici. Tous sont aujourd’hui loués.

Certains des acheteurs de France avaient des familles âgées de 45 à 55 ans, traditionnelles. Certains d’entre eux avaient l’intention de déménager pour vivre à Ashdod, de façon permanente ou intermittente, et il y avait aussi ceux qui achetaient les appartements pour les vacances – en supposant qu’ils y vivraient jusqu’à deux mois par an, et le reste du temps ils seraient vides.

Mais seule une petite partie des Juifs français qui ont acheté des appartements ont immigré en Israël :

Entre 2010 et 2020, 3 196 Juifs ont immigré de France à Ashdod, 9 633 à Netanya, 6 317 à Jérusalem et 5 930 à Tel-Aviv.

Certains d’entre eux ont immigré et sont revenus en France après ne pas s’être acclimatés sur le plan du travail ou avoir eu du mal à réussir dans les entreprises qu’ils ont tenté de créer en Israël.

Depuis les achats massifs, l’euro s’est affaibli, la taxe sur les résidents étrangers a été augmentée et les prix des appartements en Israël ont atteint de nouveaux sommets. A cela s’ajoutent de nouvelles instructions de la Banque d’Israël qui exigent dans certains cas de mener une enquête approfondie sur l’origine de l’argent étranger.

La tendance a commencé à s’inverser et les Français ont cessé d’acheter des appartements – l’offre à Ashdod a commencé à diminuer et les Israéliens eux-mêmes ont commencé à ressentir une pénurie croissante d’appartements à vendre (et d’ailleurs aussi à louer).

L’auditeur de la municipalité d’Ashdod, Shlomo Ben Ezra, dans un rapport de 2019 sur le départ des immigrés de France, écrit : « La diminution du nombre d’immigrés et l’augmentation du phénomène de retour en France sont principalement dues à l’échec du processus d’intégration ».

Selon le rapport de l’auditeur, seuls 140 immigrants environ sont arrivés à Ashdod en 2019, contre une moyenne annuelle de 900 immigrants en 2016-2014.

Le déclin n’est pas propre à Ashdod. En 2019, seuls 2 002 immigrés ont immigré de France vers Israël, contre une moyenne annuelle de 6 667 en 2016-2014. Et tout cela alors que la force des raisons qui ont motivé les immigrés de France à immigrer en Israël en premier lieu – comme l’antisémitisme – n’a pas diminué ces dernières années, et à certains égards s’est même aggravée.

Le moment choisi pour freiner les achats a en effet réussi à certains égards – le manque d’appartements à Ashdod et en Israël – se fait bien sentir – il n’y a tout simplement pas d’offre et les prix ont grimpé en flèche – si les Français étaient également restés sur le marché – alors les prix auraient augmenté encore plus et la colère aurait été dirigée contre eux comme s’ils étaient à blâmer pour l’augmentation des prix et non parce qu’il y a Manque d’appartements

Pour les Français eux-mêmes qui ont acheté de nombreux appartements il y a une dizaine d’années – il n’y a rien à redire sur l’achat – ils ont fait une bonne affaire au bon moment et depuis, les appartements n’ont fait que monter de plus en plus – ceux qui, par exemple , a acheté un immense appartement penthouse dans la marina et a payé un prix exorbitant pour cette époque qui était considéré comme très élevé – 5 millions de NIS, proposez-le à vendre aujourd’hui pour 11 millions de NIS.

Aujourd’hui, les Français qui vendent des appartements par exemple dans le quartier de la Marina les proposent à des prix avantageux – par exemple – un appartement de 4 pièces d’une superficie de 160 mètres carrés est proposé pour environ 3,5 millions de NIS (et il a été acheté environ il y a dix ans pour environ 1,3 million de NIS), un appartement de 5 pièces d’une superficie de 177 mètres carrés est proposé A vendre pour 4,1 millions de NIS (plus du double de son prix d’achat), un appartement de jardin de 5 pièces d’une superficie de ​​500 mètres carrés pour 4,4 millions de NIS.

Ceux qui recherchent des opportunités auprès des Français, alors devraient chercher ailleurs car ils sont informés, demandent, parlent aux débatteurs qui promettent de maximiser le prix pour eux et effectivement les prix sont élevés.

Le problème avec Marina, c’est que ce n’est pas vraiment un quartier adapté aux familles. Il était perçu à l’avance comme un quartier de vacances – il n’y a pas de supermarché, pas d’écoles, pas de jardins d’enfants – mais il y a un amphithéâtre adjacent et Ashdod Yam Park destiné à tous les habitants de la ville et même à tous les habitants du pays qui visitent souvent la région.

Les Français aisés qui évitent de louer les appartements créent une pénurie d’appartements à louer – ils en considèrent une grande partie – 20-30 mille euros par an est une petite somme d’argent pour laquelle vous n’avez pas besoin de ce casse-tête. Ils préfèrent que l’appartement soit disponible à tout moment.

Les terres à Ashdod s’épuisent complètement et la romance de la ville avec les Français est forte – ils font partie de nous, mais par rapport à la taille d’Ashdod, ils sont devenus une petite partie. Ils représentaient presque un tiers de la ville d’Ashdod comme les immigrants du Commonwealth des Nations, mais quelque chose s’est mal passé en chemin et ils nous manquent !

 

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

%d blogueurs aiment cette page :