15 % des électeurs arabes voteront pour Netanyahu

0
255
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon les derniers résultats d’un sondage approfondi du public arabe mené à la veille des 24e élections à la Knesset par la Fondation Konrad Adenauer pour la coopération judéo-arabe au Centre Moshe Dayan, le taux de participation du public arabe tombera à 59% contre 64 % aux élections précédentes et un quart des électeurs estiment que Benjamin Netanyahu est le bon candidat au poste de Premier ministre.

Le sondage a montré que Benjamin Netanyahu bénéficie du soutien de 24,9% des électeurs arabes, 13,9% sont d’accord pour voter pour Yair Lapid – presque comme Ahmad Tibi (TAAL) – 14,3%. Ayman Ode, président de la liste commune (KHADASH – BALAD – TAAL) n’obtient que 11%, tandis que Gideon Saar obtient un soutien de 4,6%, ce qui équivaut au parti de Mansour Abbas (RAAM Joint Arab List) avec 4,7%. Beni Gantz ne recevra que 2,4% du soutien de la population arabe.

🔳 ANNONCE 🔳

Selon le sondage, environ dix pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’il n’y avait pas de candidat approprié pour le poste de Premier ministre pour le moment.


Vidéo : Le chef du conseil arabe de Zarzir annonce son soutien à Netanyahu. Le Likoud rapporte « d’autres surprises de la société arabe sont en route ».


Environ la moitié des personnes interrogées (46%) estiment qu’il est bénéfique pour le public arabe que les partis arabes fassent partie de toute coalition au pouvoir. 18% ont déclaré que les partis arabes devraient se limiter à la coalition de centre-gauche. 21,3% sont favorables à ce que les partis arabes ne rejoignent pas la coalition, mais la soutiennent de l’extérieur en échange de préférences pour la société arabe. Et 13% estiment que les partis arabes ne devraient ni rejoindre la coalition ni la soutenir sous aucune condition.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Le sondage a également montré que la liste combinée recevra 8,3 mandats d’électeurs arabes. Le parti «RAAM», dirigé par Mansur Abbas, peut compter sur 4 mandats. Le Likud – 1,6 mandats, Meretz – 0,5 mandats, ainsi que Yesh Atid et MAAN Yahad sous la direction de Muhammad Dawabshe.

La majorité des électeurs arabes (85,6%) sont préoccupés par la mise en œuvre du programme d’État de lutte contre la violence et la criminalité dans la société arabe, mais ils ne croient pas vraiment que le programme sera mis en œuvre – 1,9 point sur une échelle de cinq points.

🔳 ANNONCE 🔳

En outre, les électeurs sont préoccupés par les amendements à la loi sur le caractère national de l’État et à la loi de Kaminitsa (loi sur la lutte contre la construction illégale) – 16,9% chacun, un nouveau plan de développement économique pour les colonies arabes (8,8%) et l’intégration des jeunes arabes sans emploi sur le marché du travail et dans les établissements d’enseignement supérieur (7,4%).

L’écrasante majorité (82,5%) des répondants estiment que les femmes arabes devraient jouer un rôle central dans l’activité politique.

🟦 ANNONCE 🟦