Nouvelles positives du jour en Israel … d’un média des Emirats Arabes Unis

0
641
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cette histoire, publiée dans la section «Nouvelles positives du jour» du Khaleej Times des Émirats arabes unis, est un changement de bienvenu par rapport aux médias  anti-israélien habituels et en particulier des médias d’un pays arabe.

La chirurgie cardiaque est un essai pour n’importe qui, et surtout pour un jeune enfant. Cela a été encore plus difficile pour Hamza Ali Mohammad, car le Palestinien de deux ans a dû subir la procédure en Israël tandis que sa famille était maintenue à l’écart à cause du coronavirus.

Il a retrouvé jeudi sa mère, qui l’a prit dans ses bras après son arrivée dans un vehicule, escortée par le personnel médical, à un poste de contrôle à la frontière entre Israël et la « Cisjordanie occupée ».

Les larmes aux yeux, elle le serra contre lui et l’embrassa sur les joues.

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Résident de la ville palestinienne de Ramallah, Mohammad est né avec une cardiopathie congénitale menaçant le pronostic vital qui l’a obligé à être opéré.

Une opération de suivi a été réalisée en février sous Save a Child’s Heart, une organisation de volontaires basée en Israël qui cherche à améliorer les soins pédiatriques dans les pays en développement.

Mais alors que normalement les parents d’un tel patient seraient à portée de main, Khetam et Issam Dar Ali Mohammad ont été coupés de leur fils.

En regardant ses frères et sœurs à Ramallah, ils n’ont pas pu retourner à l’hôpital car les autorités israéliennes et palestiniennes ont fermé la frontière pour empêcher la propagation du coronavirus.

« Toute l’équipe médicale … est devenue ses parents » , a déclaré dans un communiqué le Dr Ahmed Amer, résident pédiatrique au Wolfson Medical Center, où a eu lieu la chirurgie à cœur ouvert de Mohammad.

Amer, un membre de la minorité arabe d’Israël, a pris l’initiative de communiquer avec le garçon et d’informer ses parents par téléphone.

«Nous ne l’avons pas laissé seul pendant une minute. Un enfant de son âge et dans son état doit être serré dans ses bras et aimé pour récupérer et devenir plus fort, et c’est exactement ce que nous lui avons tous donné. »

Une autre preuve que les temps sont vraiment changeants…

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]
infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !