L’hopital Hillel Yaffe poursuivi pour avoir endormi une femme contre son gré, entraînant sa mort

0
203
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

centre médical Hillel Yaffe est poursuivi en justice par le père d’une femme qui a subi un scanner sous sédatif contre sa volonté et qui est décédée.

Il y a quatre ans, la femme lavait le sol de sa maison lorsqu’elle a glissé et s’est cognée l’œil droit. Selon le procès, la femme n’a pas perdu connaissance et était entièrement lucide.

🔳 ANNONCE 🔳

Le lendemain, son médecin de famille l’a envoyée aux urgences du centre médical Hillel Yaffe à Hadera. Selon son père, la femme a été envoyée pour faire un scanner, mais elle a refusé. Après plusieurs tentatives infructueuses pour la calmer, les médecins l’ont mise sous sédation et ont fait l’analyse contre son gré.

Après la sédation, la femme a souffert d’insuffisance cardiaque et après avoir subi une réanimation, elle a été transférée aux soins intensifs sous respirateur. Deux ans et demi plus tard, la femme est décédée à l’âge de 49 ans.

De l’avis d’expert du chef du service de sédation du centre médical de l’université Hadassah, le Dr David Gozal, la décision de mettre la patiente sous sédation contre son gré était très erronée.

« C’est une décision inconcevable dont la place est dans des régimes obscurs qui ne reconnaissent pas les droits de l’homme », a-t-il déclaré. Il a ajouté que, étant donné que la patiente était en surpoids, les risques auraient dû être pris en considération.

Un expert de la défense a affirmé que le scanner était indispensable pour la patiente dans son état. « Quand on craint une hémorragie cérébrale qui met manifestement la vie en danger, le seul moyen d’en être sûr est d’utiliser un scanner », a-t-il déclaré. « De toute évidence, si la patiente avait coopéré et s’était allongée tranquillement pendant l’analyse, il n’aurait pas été nécessaire de la mettre sous sédatif. »

🔳 ANNONCE 🔳

Dans un commentaire, le centre médical Hillel Yaffe a déclaré que « l’incident impliquait des soins médicaux dans des conditions professionnelles compliquées pour la patiente ».

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !