La nouvelle coalition peut rendre le mont du Temple au peuple juif

0
116
Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Opinion : Cette situation absurde, où les Juifs sont ouvertement discriminés dans la capitale d’Israël, est le résultat d’années d’apathie gouvernementale de la gauche comme de la droite, et il est temps que cela change.

Les visites juives au Mont du Temple sont limitées à seulement quatre heures par jour, cinq jours par semaine. Aucune restriction similaire ne s’applique aux musulmans.

Les juifs ne peuvent pas monter sur la mont du temple pendant leur sabbat. Les musulmans le peuvent.

Les Juifs sont fortement découragés de prier sur le Mont, et il y a eu des cas dans lesquels la police a détenu des Israéliens pour avoir dit une bénédiction avant de boire de l’eau ou réciter « Shema Yisrael ». Les musulmans, en revanche, peuvent prier comme ils le souhaitent.

Il n’y a aucune justification morale, juridique ou philosophique à cette politique préjudiciable contre les Juifs, qui n’a pas sa place dans une société libre.

Pour être juste, ces dernières années, le gouvernement a permis au nombre de Juifs visitant le Mont d’augmenter. Pendant les grands jours saints du mois dernier, 7 130 Juifs sont montés sur le mont du Temple, dont 4 673 pendant Souccot. Cela représente une augmentation de 33 % par rapport à l’année précédente. De même, le jour des élections au début du mois, 378 Juifs ont été autorisés à visiter le site, plus du double du nombre la dernière fois que les Israéliens se sont rendus aux urnes.

Mais comparés aux dizaines de milliers d’Arabes musulmans qui assistent à la prière du vendredi sur le Mont chaque semaine, ces chiffres sont pâles en comparaison.

En termes simples, les droits fondamentaux du peuple juif à la liberté de culte et d’expression sur le Mont du Temple sont foulés aux pieds d’une manière sans précédent dans le monde occidental.

La nouvelle coalition potentielle peut changer cela
LA coalition en formation a une opportunité de changer cela. Comme Tom Nisani, directeur du groupe d’activistes Beyadenu, l’a récemment souligné, plus de la moitié des membres du nouveau gouvernement de coalition ont eux-mêmes visité le Mont du Temple, ils connaissent donc de première main la situation intolérable qui y règne.

Il est impératif que le nouveau gouvernement agisse rapidement pour corriger l’érosion constante des droits des Juifs sur le Mont et trouve un moyen de permettre aux Juifs qui souhaitent y prier de pouvoir le faire, tout en préservant bien sûr la liberté d’accès pour tous .

Refuser aux Juifs leur droit élémentaire de communier avec leur Créateur sur le Mont du Temple par crainte d’offenser les autres n’est rien de moins qu’une tache sur la démocratie d’Israël. Et plus tôt il est retiré, mieux c’est.

signof]

Infos Israel News en direct d’Israël 

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Rak Be Israel, le top d’Israël !