L'Actualité dans le Monde

Le Waqf harcèle de plus en plus les touristes et les guides sur le Mont du temple : Longueur des jupes, récit islamique obligatoire…

Après plusieurs années de récession, les touristes reviennent en masse au Mont du Temple. Mais l’expérience n’est pas toujours positive : les touristes sont perturbés par le Waqf, qui menace les guides s’ils ne racontent pas l’histoire des lieux pré-islamiques.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Après un record des visites par les Juifs au Mont du Temple pour le 9 Av, il y a une augmentation des visiteurs sur ce lieu saint de plus en plus populaire auprès des touristes étrangers mais aussi des guides qui se sont plaints sur le site Maariv : « Les gardes du Waqf me suivent et interviennent chaque fois si je ne parle pas des sites pré-islamiques sur ce lieu. »

En Allemagne, pas moins de cent mille touristes sont arrivés en Israël, mais depuis l’année dernière, la presse mondiale sur le site le plus saint du peuple Juif a provoqué une augmentation des curieux sur le Mont du Temple, en particulier chez les jeunes générations et les moins religieux, qui dans le passé ne s’intéressaient pas à cet endroit.

Les sites allemands ont mentionnés la « tempête sur le Mont du temple », mais ils ont aussi choisi de se concentrer spécifiquement sur le « syndrome de Jérusalem », une maladie mentale qui touche principalement les touristes qui pourraient commencer à visiter les lieux saints à Jérusalem, comme le mont du Temple.

L’année record pour les visites touristiques au Mont du Temple était en 2010, avec 400.000 touristes parmi le quart de touristes qui ont visité Israël. De 2010 à 2015, il y a eu une baisse drastique de plus de 50%, environ  avec 193 000 visiteurs en 2015. Depuis 2016, 217 000 touristes ont visite cet endroit. Depuis le début de 2017 jusqu’à la fin de Juillet une véritable augmentation s’est confirmée avec plus de 160 000 visiteurs. Ces données indiquent une attente de plus de 300 mille touristes sur le Mont du Temple cette année en Novembre et Décembre et un plus grand nombre d’arrivées de touristes,  à cause de Noël.

Cependant, de nombreux touristes qui visitent le site se plaignent de l’attitude des représentants des Waqf en place qui ne sont pas accueillants, et parfois même de façon flagrante. « Ne pensez pas à approcher le Mont du Temple si vous n’êtes pas un musulman, je ne l’ai jamais senti aussi fort ces derniers temps » a écrit une touriste sur Trip Advisor. Elena des Etats-Unis a écrit : « Vous n’êtes pas la bienvenue ici. Il y a tant de lieux saints à Jérusalem ouverts à tout le monde, et ici vous avez un fort sentiment que « vous n’êtes pas les bienvenus. « 

Elena et d’autres touristes se plaignent du traitement qu’ils reçoivent, en particulier par les gardes du Waqf. Ils avertissent que toute intimité entre l’homme et la femme sur le site, même se tenir les mains entre un mari et sa femme ou un père et sa fille, sera sévèrement stoppé par le Waqf. En outre, de nombreux touristes se plaignent d’être harcelés par les gardes du Waqf sur leurs vêtements, malgré le port d’un couvre – chef au besoin, couvrant leur corps.
« Ils mesurent la longueur de notre jupe ! ».

Arnon Segal a écrit Makor Rishon pour le Mont du Temple, dans le numéro  » 360 ” que les plaintes ne le surprenait pas : « Je vois beaucoup de harcèlement sexuel. Il y avait des cas où les gardiens du Waqf sont allés jusqu’à mesurer sans honte la longueur de leurs jupes. En outre, si elles décident qu’une femme n’est pas assez humble, ils prendront soin de lui vendre un foulard pour couvrir son corps à un prix exorbitant de 50 shekels ».

Un guide s’est plaint aussi du Waqf : « La plupart des touristes sont des chrétiens, et je leur explique de ne pas prier s’ils ne sont pas musulmans. Mais en raison de cas répétés je leur parle avant de se rendre sur le Mont du temple, mais c’est de plus en plus compliqué car cela ne vient pas de moi. »

Même les professeurs, qui se rendent sur le site, sont réduit au silence à cause du Waqf. « Dans de nombreux cas, les guides touristiques disent l’expression « Mont du Temple » (en anglais) et les gardes du waqf se jettent sur eux », dit-il. « Mais le problème est encore plus grave quand le guide est celui des groupes laïques israéliens. Leurs réactions (Waqf) peuvent être encore plus graves. »

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top