L'Actualité dans le Monde

VIDÉO | Une pop star des Emirats, Hussain Al Jassmi chante une vision de la paix …

Le chanteur des Emirats Hussain Al Jassmi vient de poster une nouvelle chanson pour le Ramadan le 26 mai 2017 qui présente une vision de la paix qui brille avec l’espoir et le rêve de plus de la moitié de l’univers monothéiste entier.

En moins d’une semaine, la chanson a attiré près de quatre millions de hits sur YouTube, chantée en arabe et présentée avec des sous-titres en anglais.

« Je dirai tout à Dieu », chante un petit enfant à un terroriste islamique radical, qui prépare soigneusement son gilet suicide pour se faire exploser.

« Tu as rempli les cimetières d’enfants et vidé nos écoles, tu as déclenché des troubles et tu as fait de nos rues l’obscurité, et tu as menti. Dieu a une connaissance complète et sonde tous les cœurs ».

Avec cela, la voix du petit enfant disparaît. La voix profonde d’un terroriste, qui se voit traîner dans l’allée d’un bus, et dont les occupants chantent.

« Je témoigne qu’il n’y a pas de Dieu que Allah ».

Puis il répond à l’une de ses victimes, un homme plus âgé tenant un bébé qui pleure :
« Toi qui vient au nom de la mort, Il (Dieu) est le Créateur de la vie ».

« Je témoigne que Muhammad est le messager de Dieu », chante le terroriste.

« Le pardon et l’abstention ne font pas mal à ceux qui font mal », répond un enfant dans le bus.

La scène se déplace du bus vers le site d’une attaque contre un mariage.

« Allahu Akbar.
« Dieu est grand », chante le kamikaze vers le marié.
« Que ceux qui se cachent ne le montre pas », répondent ses victimes.

« Dieu est plus grand que ceux qui obéissent sans contemplation », chantent les enfants dans une école bombardée.

« Dieu est plus grand », « que ceux qui se cache pour nous trahir », chantent les hommes laissant une mosquée bombardée.

« Dieu est plus grand ! » Chante Hussain al Jassmi.
« Dieu est plus grand ».

Des scènes sont transmises des attentats à la bombe d’Al-Qaïda et par l’État islamique (ISIS / Da’esh) à Al Karrada, à la mosquée Imam al-Sadiq au Koweït, au mariage de Nadia Al Alami, une mariée à Amman, en Jordanie, et une attaque de l’Hôpital du Dr. Sulaiman Faqih à Jeddah.

Le kamikaze ceinture autour de son corps prête à exploser est maintenant poursuivi par ses victimes souriantes et chantantes. Puis suivi par le chanteur Hussain, qui chante :

« Adorez votre Dieu avec amour,
avec amour, et sans la terreur.
Soyez tendre dans votre foi,
Tendre, pas sévère.
Comprenez votre ennemi avec la paix, et pas la guerre.
Persuadez les autres avec indulgence,
et pas par la force.

Un signe encadré s’inscrit : « Qu’il n’y ait pas de contrainte dans la religion » et la caméra clignote alors un moment sur un religieux plus âgé qui parle à un jeune homme laïc. Si ce n’était pour les vêtements d’Emirats, on pouvait facilement penser que la conversation se passait au mur de l’Ouest, peut-être entre un émissaire de Chabad et un jeune étudiant juif…

Puis on peut apercevoir une belle mariée, priant doucement, puis les enfants qui sourient alors qu’ils affrontent de nouveau ce terroriste maléfique et gênant.

Le terroriste baisse la tête, se penche, tiens l’interrupteur de détonateur, transpire et appuie sur le bouton.
Puis, les feux d’artifice éclatent dans le ciel du soir.
La scène se passe dans un mariage.
« Bombardons la violence avec pitié » , chante Hussain.
« Bombons de l’illusion de la vérité.

Un marié embrasse sa mariée sur le front.
« Bombons de la haine avec amour ».

Une mariée apparaît, avec une photo de Nadia Al Alamia, dont le mariage a été détruit par des terroristes à Amman.
« Bombons de l’extrémisme pour une vie meilleure ».

De beaux enfants sont vus en souriant et en chantant.
« Nous allons contrecarrer leurs attaques de haine avec des chants d’amour.
« D’ici jusqu’au bonheur ».

Vous avez un peu de temps libre ? Nous avons besoin de bénévoles pour une seconde lecture de nos articles : sud.israel@yahoo.fr

LE CHANGE DU JOUR

Click to comment

Laisser un commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :