L'Actualité en Israël

VIDEO | Israel Kristal, survivant de la Shoah et l’homme le plus âgé au monde nous a quitté à presque 114 ans !

Israel Kristal ZL de Haïfa, un survivant de la Shoah, reconnu comme l’homme le plus âgé dans le monde, est décédé un mois avant son 114e anniversaire. La date des ses funérailles n’a pas encore été donnée.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Israel Kristal est décédé ce vendredi après-midi, après avoir été hospitalisé. Il y a trois ans, il a été reconnu comme l’homme le plus âgé des survivants de la Shoah.

Il y a une demi-année, il a été reconnu au Livre Guiness des records comme l’ homme le plus vieux du monde. Pour avoir une idée de son âge, sa bar-mitsva fut lors de la Première Guerre mondiale, et il a la célébré en 2016 à l’âge de 113 ans !

Après la mort de l’homme le plus âgé du monde , c’est aujourd’hui, l’Espagnol Francisco Noniiz âgé de 112 ans. La femme la plus âgée est Violette de Jamaïque avec ses 117 ans.

Israël a vécu tout au long du XXe siècle , il a perdu son père à l’âge de 16 ans, avec qui il a travaillé dans la production de bonbons et a ouvert une usine à Lodz, puis s’est marié à Feiga. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, il était marié et eu deux enfants, qui ont péri dans la Shoah.

Il a dit à sa fille que « pendant des années, ils ont vécu dans le ghetto de Lodz et il a perdu ses deux fils atteint de maladies quand ils avaient 8 et 10 ans. Il avait un grand talent dans la confection des bonbons et cela a sauvé sa vie car les Allemands ont célébré les anniversaires et les mariages et ont demandé à lui et son père de préparer les bonbons . Grace à leur experience dans ce domaine , ils n’ont pas été envoyé dans les camps « ‘.

Plus tard, son père et lui ont été envoyés à Auschwitz en mai 1944, ou son père y mourra. Il a travaillé pendant dix mois dans des camps de travail et pesé seulement 37 kilogrammes. Sa femme, Feiga, n’a pas survécu et elle est morte.

Après la guerre, il est retourné à Lodz et a rétabli une fabrique de bonbons et a connu sa nouvelle femme . Ils se sont mariés et ont immigré en Israël en 1950. Le couple a eu trois enfants dont un est décédé en bas âge. Il laisse dans le deuil une fille et son fils, et de nombreux petits-enfants. Les secrets de fabrication de bonbons  l’ont emmené en Israël, où il a mit en place une usine à Haïfa.

Que son Âme soit en paix comme les Âmes des six millions de victimes de la Shoah.

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top