Autorité palestinienne

Un activiste de la gauche israélienne : les palestiniens se servent de nous pour avoir des permis d’entrée en Israel

Avraham Inbar, un militant de la gauche engagé qui a fournit une aide humanitaire aux arabes palestiniens a déclaré à Makor Rishon ce vendredi que ses amis de l’autre côté de la « ligne verte » profitent souvent de leurs liens avec les ONG de gauche pour obtenir des permis d’entrée légaux en Israël. Il y a trois semaines, un arabe de l’Autorité palestinienne profitait de l’ONG NPT (Natural Peace Tour) pour venir à Tel Aviv et poignarder quatre civils israéliens.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

Inbar a longtemps travaillé pour obtenir des permis pour les Arabes de la l’AP et reconnaît maintenant qu’ils utilisent souvent les «organisations de la paix» pour entrer en Israël. Mais tout en admettant que « il ne fait aucun doute qu’il y a des cas où les Arabes exploitent les organisations de la paix pour obtenir du travail et des moyens de subsistance, et il y a eu des incidents isolés comme celui qui s’est passé il y a quelques semaines et s’est terminé par une attaque terroriste ». Il soutient toujours que « nous ne devons pas conclure que les permis d’entrée pour les Arabes de l’AP doivent être arrêtés »

Inbar dit qu’il existe une industrie entière pour obtenir les permis. Les hommes d’affaires de l’AP créent des entreprises de tourisme et organisent des groupes pour entrer en Israël. Inbar fait valoir que les Arabes de Gaza délivrent de faux certificats médicaux pour entrer en Israël et y travailler illégalement.

« Les gens feront n’importe quoi pour sortir de Gaza, ils vont aux médecins et reçoivent des lettres déclarant qu’ils doivent aller à l’hôpital, parfois le même Palestinien ne subit aucun traitement et va à Shechem à la place. Il y a 400 habitants de Gaza qui sont entrés et ne sont pas retournés. Où sont-ils? Ils se promènent. Le Hamas ne les aime pas, tout comme le Fatah et certainement pas Israël.

Inbar lui-même est engagé dans des activités humanitaires, et cette semaine a livré 600 cadeaux aux enfants de Gaza « avec l’approbation de l’État d’Israël, du Hamas et du Fatah ». Il a déclaré qu’Israël veut réellement que les Arabes de la l’AP entrent en Israël, mais l’Autorité palestinienne s’est opposée.

« Il y a eu un moment où l’État d’Israël a autorisé l’entrée de milliers de Palestiniens, et il n’était pas nécessaire d’obtenir un permis spécial. Beaucoup de gens sont entrés pendant le Ramadan, mais l’Autorité palestinienne était très en colère à ce sujet. Abu Mazen (Mahmoud Abbas) était fâché que les Palestiniens perdent leur argent à Tel-Aviv au lieu de Ramallah et d’Hébron, et il a réduit le nombre de permis.

Inbar a ajouté que l’exploitation des organisations de la paix par les arabes palestiniens nuit finalement aux organisations elles-mêmes, comme cela s’est produit lors de la cérémonie commémorative commune pour les Arabes et les Juifs à la veille du Yom Hazikaron ( Jour du souvenir). « Il y a des Palestiniens qui profitent des visites pour gagner leur vie, et pas exactement pour promouvoir la paix, tout en endommageant le bon nom des organisations de la paix. Et ceux qui sont les plus blessés sont les organisations de paix qui font du vrai travail.  »

2 Comments

2 Comments

  1. eliezer

    13 mai 2017 at 21 09 09 05095

    les Gauchistes commenceraient t’ils à comprendre les Arabes ? j’en doute, et évidemment les Gauchistes toujours avec des noms de famille Achkenaz, ce qui prouve, eux qui ont des origines européennes ne les connaissent pas !

  2. Jean du caillou

    12 mai 2017 at 19 07 17 05175

    Ces disparutions very bizarres .

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top