Antisemitisme et Antisionisme

Tsahal va agir pour éviter aux Juifs d’entrer dans les villes arabes et se faire tuer …

Un panneau israélien avertit les citoyens israéliens qu’ils se trouvent à l’entrée d’une zone A (contrôlée par les Palestiniens) et informent les israéliens ou à tout ce qui n’est pas musulman, qu’il est interdit de s’y rendre, menaçant leur vie et constituant une infraction pénale.

Au cours du week-end, il y a eu deux incidents de ce cas quand des israéliens entrant dans la zone A, sous la responsabilité de l’Autorité palestinienne ont passé le contrôle de la sécurité. Dans le premier incident, un Israélien est entré par hasard à Jenin, situé près de la Ligne verte, alors que dans la seconde, une famille israélienne est entrée dans le village de Tubas, situé à 14 km au nord-est de Sichem. Dans les deux cas, les Israéliens ont été détenus par la police de l’AP et transférés aux autorités israéliennes.

Tsahal a déclaré dans un communiqué qu’ils renforceraient leur message avant la zone A et souligne la nécessité d’une plus grande vigilance par les Israéliens, tout en renforçant les méthodes pour empêcher l’entrée accidentelle d’Israéliens dans les zones contrôlées par l’AP. La zone de saisie A sans autorisation est extrêmement dangereuse, ont souligné les responsables.

Les soldats des FDI ont stoppé ce samedi soir, un véhicule conduit par des Arabes qui contenait une quantité d’armes illégales. Le véhicule a été arrêté à l’entrée de la ville arabe israélienne de Jaljulye, qui a occupé une place importante en tant que site d’organisation de cellules terroristes ces derniers mois.

Des mitrailleuses, des grenades et d’autres articles ont été confisqués et le conducteur a été arrêté. Le conducteur du véhicule était un Israélien de la ville de Kiryat Ono. La police enquête pour déterminer si les armes ont été volées aux FDI.

Des responsables de la sécurité ont déclaré avoir arrêté six suspects recherchés dans d’autres régions à Yehudah et Shomron. Les suspects ont été recherchés pour avoir participé à des émeutes et ont jeté des pierres et des bombes incendiaires qui ont menacé les civils israéliens et les soldats des FDI.

Plusieurs des suspects ont également été accusés d’appartenir au Hamas. Tout le monde a été interrogé sur leurs activités par les forces de sécurité.

1 Comment

1 Comment

  1. Joy Josette Varvaro

    9 juillet 2017 at 14 h 21 min

    n’importe quoi pour arrêter encore des palestiniens !

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top
%d blogueurs aiment cette page :