L'Actualité en Israël

Tsahal : « Lors de la prochaine guerre, les tunnels du Hamas deviendront leurs propres pièges »

Derrière l’image trompeuse d’un calme relatif entre le Hamas et l’armée israélienne, l’organisation terroriste du Hamas se prépare déjà pour la prochaine guerre.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER GRATUITE !

De son côté, Israel se concentre sur les centres de gravité du Hamas et la sélection de cibles. De l’autre côté, le Hamas, intensifie ses armes de combats avec des drones navals, et l’entrainement de milliers de terroristes dans les tunnels sous la bande de Gaza.

D’une distance de plusieurs centaines de mètres de la clôture de périmètre du kibboutz de Nahal Oz à proximité du nord de Gaza, il est assez facile de voir les mouvements du Hamas. Les tracteurs et camions palestiniens chargés de matériaux de construction font des va et viens. Les résidents de Nahal Oz et Kfar Aza, évitent de se rendre dans les champs, proche du quartier est de Gaza devenant aujourd’hui, la plus grande usine de ciment dans la bande de Gaza.

Les avant-postes du Hamas sont construits comme des champignons entre les villes et les villages palestiniens et la frontière avec Israël, sous les terres agricoles fertiles des deux côtés de la clôture de la frontière grouillant de fouilles.

Les entraînements au combat des escadrons du Hamas, les champs de tir et des exercices de remise en forme sont clairement entendu du côté israélien, dans le milieu de la nuit. Deux ans et demi après l’opération Tsouk Etan, l’attitude du Hamas et l’armée israélienne n’a pas changé. « Nous avons l’ intention de faire des tunnels ennemis, leur propre pièges » , a déclaré à le Commandant sud de Tsahal, le colonel Yuval Ben Dov.

Le commandement Sud se prépare à un nouveau conflit à Gaza, cette fois plus précis et moins diversifiés. Le nouveau ministre de la Défense , Avigdor Lieberman , a décidé que l’armée israélienne ne va pas hésiter à frapper tous les quelques mois, de actifs stratégiques du Hamas… en réponse à une roquette sur une ville israélienne.

Tsahal a aussi identifié chez le Hamas des difficultés économique, la baisse globale de la fourniture d’électricité et de l’eau, et des taux de chômage plus élevés, avec des inondations des égouts et la croissance de la population dans une petite zone de plus en plus dense, devenant une bombe à retardement.

Ces derniers mois, le Hamas a détenu plus de 30 palestiniens qui ont brisé son autorité et entre autres ont tiré sur Israël. D’autres organisations dans la bande de Gaza se crées par des anciens membres du Hamas ou du Jihad islamique.

Selon des sources du Commandement Sud , il a été révélé que le Hamas va essayer de se battre d’une manière plus ciblée dans la prochaine guerre: infiltration souterraine par des dizaines d’hommes armés en profondeur autour de la bande de Gaza, pour organiser une série de meurtres et d’enlèvements d’Israéliens.

Le Hamas envisage aussi d’améliorer leur roquette, en mettant l’accent sur la précision à long terme, pour produire des alarmes quotidiennes de routine aux résidents du Gush Dan, malgré l’intercepteur du Dome de fer.
()
Ils travaillent également pour augmenter le volume de roquettes et d’obus de mortiers destiné à endommager les communautés en bordure de Gaza et la concentration des forces de Tsahal. Ils essaient aussi de faire de l’utilisation rationnelle et multi-dimensionnel par des attaques aériennes avec des drones, perçant à travers les tunnels et l’envoi de commandos par la mer dans le but de déplacer les combats en Israël.

Certains de ces principes ont été utilisés par le Hamas lors des dernières guerres. L’organisation avait prévue un énorme coup par un énorme tunnel devant le Kerem Shalom qui a été contrecarré par le Shin Bet.

Le Hamas n’a pas renoncé à son ambition de kidnapper des soldats israéliens au cours des combats.

« Les soldats savent (qu’on peut les kidnapper). L’objectif principal est la prévention. Pas seulement les deux premiers jours de la guerre, quand tous les combattants sont vigilants mais dans les jours qui suivent, lorsque la chute de tension est en baisse ».

Ces derniers mois, l’armée israélienne analyse les centres de gravité du Hamas et les opérations au sol, l’intégration de la manœuvre aérienne et les tirs de feu. Le Hamas au cours de Tsouk Etan a été jugé presque impénétrable en termes de dommages aux actifs supérieurs ou principaux, en partie due à une transmission élevée et la liaison avec les centres de population. Les centres de gravité marque maintenant Tsahal par un travail de renseignement complexe, non seulement pour les réseau de tunnels, mais les mécanismes de contrôle du Hamas.

Selon le colonel Ben Dov. « La prochaine guerre a déjà commencé pour nous,  le jour précédant la fin de la guerre. ».
()
Le colonel Ben Dov a ajouté: «L’ennemi jouant délibérément avec le feu au bon niveau, est absorbé dans la population et notre mission est de l’exposer au-dessus du sol, puis apporter des munitions de précision pour l’attaquer. « .

Click to comment

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

To Top