Général

Trump exprime l’espoir de paix mais le Premier ministre montre qu’il a d’autres préoccupations …

Le président américain Donald Trump était plein d’optimisme face aux journalistes lors d’une conférence conjointe avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, lundi midi devant l’Assemblée générale des Nations Unies. Les deux doivent tous deux parler devant l’Assemblée générale mardi (19 sept.).

Au sommet de l’ordre du jour pour la discussion lors de leur réunion, Trump a déclaré « la paix entre les Palestiniens et Israël », qui, selon lui, « serait une réussite fantastique. Nous lui donnons un «aller» absolu … Je pense qu’il y a de bonnes chances que cela puisse arriver, la plupart des gens disent qu’il n’y a aucune chance; Je pense réellement avec la capacité de Bibi et franchement l’autre côté, je pense vraiment que nous avons une chance.

« Je pense qu’Israël aimerait le voir et je pense que les Palestiniens voudraient le voir et je peux vous dire que l’administration Trump aimerait le voir, alors nous travaillons très fort, nous allons voir ce qui se passe. Historiquement, les gens disent que cela ne peut pas se produire; Je dis que cela peut arriver « , a ajouté le président.

Le premier ministre israélien a répondu en remerciant tout d’abord le président pour le renforcement de l’alliance entre Israël et les États-Unis, affirmant que la relation sous Trump « n’a jamais été aussi forte, n’a jamais été plus profonde. Je peux dire cela de la manière que les gens voient, et de manière que les gens ne voient pas « , a souligné Netanyahou, » alors je tiens à vous remercier pour cela « .

Trump acquiesça, clairement conscient de ce que Netanyahu faisait référence.

Le Premier ministre a rapidement parlé de sa principale préoccupation: l’Iran. «Je suis impatient de discuter avec vous de la façon dont nous pouvons régler ensemble ce que vous appelez à juste titre le terrible compromis nucléaire avec l’Iran et comment rétablir l’agression croissante de l’Iran dans la région, en particulier en Syrie», a-t-il déclaré.

On sait déjà que Netanyahu concentrera également beaucoup sur son discours mardi sur cette question. Mais il est passé au point suivant, notant qu’un accord de paix avec l’Autorité palestinienne est très élevé dans l’ordre du jour du président.

« Comme vous l’avez dit, nous discuterons des moyens de saisir l’opportunité de la paix entre Israël et les Palestiniens, et entre Israël et le monde arabe », at-il convenu. « Je pense que ces choses vont ensemble », at-il dit.

Le troisième point – qui est un problème majeur lorsqu’il voyage à l’étranger et rencontre des dirigeants étrangers est de remercier le président pour son soutien à Israël aux Nations Unies.

« Sous le président Trump, la position de l’Amérique envers Israël à l’ONU a été sans équivoque. C’est fort. Il a la clarté et la conviction « , a souligné Netanyahou. Et je tiens à vous remercier au nom du peuple d’Israël et des nombreux amis d’Israël à travers le monde: merci, Monsieur le Président.

1 Comment

1 Comment

  1. AARON Sandrine

    19 septembre 2017 at 19 07 53 09539

    Nous ne voulons pas faire la paix avec les palestoches

La liberté d'expression est aujourd'hui, un droit, laisser votre commentaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

To Top